Version imprimable Lien
Présentation du Schéma directeur de la Cagne
> mercredi 22 décembre 2021

L’espace de bon fonctionnement au cœur de la consultation citoyenne de Cagnes-sur-Mer

Le 15 décembre au soir, Louis Nègre, maire de Cagnes-sur-Mer, appuyé par son bureau d’étude et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, a présenté à sa population le projet de schéma directeur de renaturation de la Cagne.

Il s’agissait de présenter à la centaine des participants présents ou en visioconférence sa vision à 20 ans de l’évolution de l’aménagement du territoire autour de la Cagne, pour limiter l’impact de ses inondations, améliorer son fonctionnement naturel, mais aussi le cadre de vie des habitants et plus largement l’attractivité de ce territoire.

En effet, les politiques passées d’urbanisation ont fortement réduit le lit du cours d’eau, ce qui, non seulement, perturbe son fonctionnement naturel, mais amplifie également les effets des crues, en générant des inondations qui ont été dramatiques par le passé et risquent malheureusement de l’être à nouveau, et plus fréquemment, sous l’effet de l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des pluies extrêmes du fait du changement climatique.

L’objectif de ce projet est donc de mettre en place des Solutions fondées sur la Nature (SfN), en redonnant au cours d’eau un fonctionnement plus naturel. Cela passe par la définition de son espace de bon fonctionnement, compatible avec tous les usages. Il est donc projeté de revenir à une Cagne plus « naturelle » dans un val amont dédié au retour de l’agriculture, afin de pouvoir limiter l’impact des crues à l’aval plus urbanisé, de faciliter la circulation des poissons, de restaurer l’estuaire, tout en adaptant l’urbanisation du secteur par la désimperméabilisation des espaces riverains et l’adaptation de  la zone urbanisée à l’inondation.

La réunion de ce jour a également été l’occasion de présenter les résultats de la consultation de la population menée sur ce projet dans le cadre d’une action aidée par l’agence de l’eau, via son appel à projet « participation citoyenne » de 2020. Cette démarche ambitieuse est la première de cette nature dans le département des Alpes-Maritimes. Pour concrétiser ces ambitions, le projet sera transcrit dans la révision du PLU métropolitain de Nice Côte-d’Azur. Les premières opérations seront inscrites dans le prochain Programme d’Action pour la Prévention des Inondations de la Cagne (PAPI), ainsi que dans le contrat pour une gestion durable et équilibre de la ressource en eau et des milieux aquatiques qui doit être renouvelé en 2022 entre la Métropole Nice Côte d’Azur, l’Etat et l’agence de l’eau.

Lire aussi...

> MARDI 17 MAI 2022
La continuité écologique, transport sédimentaire et montaison des poissons est maintenant parfaitement assurée entre l'Azergues et la Brévenne.
> MARDI 10 MAI 2022
Retour sur le Forum de l’eau organisé par le Syndicat mixte de l’Argens.
> LUNDI 14 MARS 2022
En amont de la prochaine adoption du nouveau SDAGE Rhône-Méditerranée par le comité de bassin, la dé