Version imprimable Lien
sud gresivaudan
> mercredi 01 juillet 2015

Un contrat de rivières pour le Sud-Grésivaudan

Sept ans de concertation et six années d’actions auront été nécessaires pour aboutir à la signature, lundi 29 juin à l’Albenc, du contrat de rivières Sud Grésivaudan.

Ce contrat concerne 42 communes avec une vingtaine de cours d’eau affluents directs de l’Isère représentant un linéaire cumulé de 400 km de cours d’eau.

Une centaine d’actions seront mises en œuvre pour un coût global de 26 millions d’euros dont 7 millions d’euros de l’agence de l’eau, 2 millions d’euros de la Région Rhône Alpes, 2 millions d’euros du Conseil Départemental de l’Isère et 370 000 € de l’Europe.

Un programme d’actions multi-thématiques ambitieux portent sur :

  • la gestion quantitative de la ressource sur un territoire nécessitant une optimisation et un partage de la ressource notamment pour l’usage eau potable
  • le rétablissement de la continuité écologique sur une vingtaine ouvrages classés en listes 2
  • la restauration géomorphologique des cours d’eau qui ont été dégradés
  • la reprise ou la création de 6 stations d’épuration
  • un programme de lutte contre les pollutions diffuses (pesticides et nitrates) au niveau de l’aire d’alimentation du captage d’eau potable des Chirouzes sur la commune de Saint Romans.

 Dans ce cadre, les nuciculteurs du territoire (producteurs de noix de Grenoble) s’engagent. La Station d’Expérimentation Nucicole Rhône Alpes (SENuRA) va en effet,  mener des essais afin de limiter l’usage d’herbicides par l’utilisation de dispositifs de bâchage et tester différents dispositifs d’irrigation sur les noyers pour économiser l’eau.

Lire aussi...

> MARDI 10 SEPTEMBRE 2019
Objectif de cette connexion : l’amélioration de la qualité du plan d’eau de Chamalan et de la Saône.
> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.