Version imprimable Lien
> jeudi 26 février 2015

Redonner vie à l’Allaine : la démarche pionnière du Territoire de Belfort.

Tel est l’objectif que s’est fixé le conseil général du Territoire de Belfort en restaurant la rivière Allaine dans la traversée de Delle et la rivière Vendeline, sur un linéaire de 3 km environ.

Ces travaux ambitieux, d’un montant total de 1 million d’euros environ et financés à près de 70% par l’Agence de l’eau, constituent une action phare. Le président du conseil général, a souligné que « grâce à eux, ces rivières jusqu’à présent abîmées et très artificialisées doivent connaître une nouvelle vie : amélioration de la qualité de l’eau, restauration du transit piscicole et sédimentaire grâce à l’arasement de 4 obstacles, diminution du risque d’inondation, amélioration à terme de la qualité paysagère du site… ». Martin Guespereau a  témoigné de la mise en œuvre d’« une opération exemplaire que le département a souhaité mener en tant que maître d’ouvrage, se faisant ainsi le pionner de la mise en œuvre de la nouvelle compétence GEMAPI. » Celle-ci gagnera à être exercée à l’échelle des bassins versants, comme celui de l’Allan. Et nul doute que le conseil général jouera demain un rôle majeur dans sa mise en place, alors même que la Commission locale de l’eau du SAGE Allan, présidée par Anne-Marie Forcinal, vient d’adopter le 26 janvier 2015 ses orientations stratégiques.