Version imprimable Lien
> mercredi 25 février 2015

L’Apron du Rhône, un poisson menacé d'extinction

Plongez dans la rivière et partez sur les traces de l’Apron du Rhône, un petit poisson que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde! Immergé dans son univers, vous partagerez ses aventures en quête de nourriture, de galets, d'amour et d'eau fraiche ! Apron, l'incroyable aventure d'un poisson sentinelle raconte cette formidable épopée. D’une durée de 26 minutes, ce documentaire a été réalisé dans le cadre du plan national d'actions pour l'Apron du Rhône coordonné par le Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes.

Petit poisson fort discret, l’apron du Rhône n’a guère suscité d’intérêt jusqu’aux années 90. Au contraire, la méconnaissance que nous en avions a davantage nourri méfiance et superstition. Pourtant, l’apron est porteur d’une très longue histoire. Aujourd’hui, espèce classée d’intérêt communautaire, sa disparition constituerait une perte pour la biodiversité. C’est pourquoi, depuis 1998, de nombreux partenaires techniques et financiers se mobilisent pour tenter de le sauver.

Une espèce gravement menacée

L’apron du Rhône a bien failli disparaître. Autrefois répandu sur l'ensemble des rivières du bassin du Rhône, il ne survit plus que dans la boucle suisse du Doubs, la Loue, le bassin de l'Ardèche, la Drôme, le bassin de la Durance et le Verdon.
En l’espace d’un siècle, le linéaire de cours d’eau qu’il occupe a diminué de plus de 90 %, passant de 2 200 km à 250 km environ à ce jour. Les causes de la raréfaction de cette espèce sont à mettre en lien direct avec les aménagements et usages de nos cours d’eau. La qualité et la quantité d’eau sont également deux paramètres d’importance qui peuvent être critiques sur certains secteurs.

Un tournage au fond des rivières

Pendant plus de 10 mois, Sylvain et Jean-Yves sont partis sur les traces de l’apron et à la rencontre des personnes oeuvrant pour la sauvegarde de l'espèce. Tantôt sur la Durance pour assister à une pêche de sauvetage, tantôt à la Citadelle de Besançon pour capter les premiers instants d'un alevin d'apron sortant de son oeuf, ou encore sur la rivière Beaume, en Ardèche, théâtre des aventures de l'apron-vedette du film et pour saisir les respirations du cours d'eau sur année entière.

Mots-clés : CEN Rhône-Alpes

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> MERCREDI 03 JUILLET 2019
44 signataires et 97,4 millions d'euros d'investissements.