Version imprimable Lien
Fontaine de Salice (3)
> mercredi 14 janvier 2015

108 M€ investis pour l’eau dans les bassins Rhône-Méditerranée et Corse

Les dernières décisions d’attribution des aides de novembre et décembre 2014 de l’agence de l’eau portent sur un montant de 108 millions d’euros pour financer plus de 1400 projets pour l’eau sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse. Elles représentent 30% des aides attribuées en 2014.

En bref : 


• Les opérations d’amélioration de l’assainissement et de l’alimentation en eau potable, portées par les collectivités, recueillent 70% des financements, avec :

  • 39 M€ pour les réseaux d’assainissement, soit plus du tiers des aides, dont une part significative (72%) de projets de réduction de la pollution des eaux pluviales ;
  • 19 M€ pour les travaux sur les stations d’épuration ;
  • 19 M€ pour les opérations de préservation et restauration de l’alimentation en eau potable.

• La restauration des milieux aquatiques (12 M€) et la gestion quantitative de la ressource en eau (7 M€) complètent les décisions d’aides.
• La lutte contre les pollutions agricoles (2,4 M€) est en retrait, en raison du changement de dispositif de programmation des aides agricoles (année de transition suite à la fin du Programme de Développement Rural Hexagonal).


6 projets remarquables démarrent pour arrêter les débordements de stations d’épuration en cas
d’orage :

 

  • La communauté d’agglomération de Vesoul (70) modifie le réseau d’assainissement de Vesoul, Vaivre et Montoille pour mieux collecter les eaux usées et réduire les débordements au milieu naturel par temps de pluie. L’agence de l’eau apporte 1 M€ (50% du financement).
  • La communauté d’agglomération de Montpellier (34) construit un nouveau collecteur pour acheminer les eaux usées des communes du nord, de l'est et de quartiers périphériques de Montpellier, directement vers la station d’épuration Maera. Ce collecteur absorbera les nouvelles pollutions liées à l’accroissement de la population. Par temps de pluie, il limitera le déversement d’eaux sales au Lez et au Verdanson. L’agence de l’eau apporte une aide de 3,5 M€ (30% des travaux).
  • Métropole Nice Côte d’Azur construit une nouvelle station d’épuration de 28 000 équivalentshabitants à Vence, en remplacement des 2 ouvrages de traitement trop vétustes. Deux bassins d’orages seront installés sur les sites de Vosgelage et Malvan pour éviter les débordements des eaux de pluie. L’agence de l’eau apporte 2,9 M€ d’aide (50% de l’assiette retenue) pour un montant de travaux de plus de 14 M€.
  • La Communauté urbaine de Lyon (69) reçoit une aide de 1,1 M€ (30% des travaux) pour restructurer le collecteur d’eaux usées de l’Yzeron qui achemine vers la station d’épuration de Pierre-Bénite (sud de Lyon) les effluents de 14 communes de l’ouest lyonnais. Ce collecteur dysfonctionne par temps de pluie et ces travaux permettront de réduire de 75% les déversements d’eaux usées au milieu naturel.
  • Le Syndicat des Eaux du Bassin de l'Ardèche (07) construit à Ruoms une nouvelle station d'épuration de 15 000 équivalents-habitants pour assainir les eaux de Ruoms, Pradons, Labeaume et Chauzon. L’agence de l’eau apporte une aide de 1,3 M€ (40% du montant des travaux).
  • Le Syndicat pour la Station d'Epuration de Givors (SYSEG) (69) reçoit une aide de 1 M€ (30% des travaux) pour construire 2 bassins d’orage à Brignais et Mornant, ce qui permettra de réduire les débordements des rejets d’eaux usées non traités par temps de pluie.

 

3 opérations font la chasse aux fuites dans les canalisations d’eau potable :

 

  • Lyonnaise des Eaux France (21) répare les fuites des canalisations d’eau potable de Dijon et Plombières sur 13 tronçons vieillissants et espère atteindre 80% de rendement contre 78% aujourd’hui. L’agence de l’eau apporte 1,4 M€ pour financer ces travaux prioritaires sur le bassin versant de l’Ouche, déficitaire en eau.
  • Le Syndicat Intercommunal des Eaux des Monts du Lyonnais et de la Basse Vallée du Gier (SIEMLY) (69) répare ses canalisations d’eau potable sur les communes de Brullioles, Echalas, Longes, Montrottier, Saint Andéol le Château, Saint Genis l'Argentière, Saint Jean de Touslas, Saint Maurice sur Dargoire et Souzy. Il reçoit une aide de 676 K€ de l’agence de l’eau.
  • La commune de Murato (Haute Corse) réhabilite ses infrastructures d’eau potable qui datent des années 60. Grâce à une aide de 1,1 M€ (50% des travaux) de l’agence de l’eau, ce projet va nettement améliorer le rendement très médiocre (40%) des réseaux et il permettra de réduire les prélèvements sur le bassin versant du Bevinco, territoire déficitaire en eau.

 

1 projet industriel va faire régresser les rejets des substances toxiques.


DAIKIN Chemical France à Pierre-Bénite (69) améliore le traitement de ses effluents par biofiltration, ce qui permettra de réduire de 99% ses rejets de perfluorés au Rhône. Pour ce projet, l’agence de l’eau apporte 740 K€ (50% du montant des travaux).


1 projet remarquable va restaurer le fonctionnement de la rivière


Chambéry Métropole (73) aménage pour 4,6 M€ de travaux la Leysse dans le centre-ville, et à sa confluence avec l’Hyère, pour rétablir un fonctionnement plus naturel de la rivière et se protéger contre les inondations. Deux seuils seront détruits et le déplacement d’une digue redonnera plus d’espace de liberté à la rivière. L’agence de l’eau apporte une aide de 1,2 M€.

 

© Photo: Patricia Giordani

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> MARDI 03 SEPTEMBRE 2019
Méconnues du grand public, les rivières en tresses présentent pourtant un patrimoine naturel tout à fait exceptionnel.
> MERCREDI 07 AOÛT 2019
Faciliter la prise en compte des zones humides dans l’aménagement du territoire.
> MERCREDI 03 JUILLET 2019
44 signataires et 97,4 millions d'euros d'investissements.