Version imprimable Lien
JF CARENCO
> jeudi 04 décembre 2014

Jean-François Carenco nommé à la présidence du conseil d’administration de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Le préfet du Rhône, Préfet de région Rhône-Alpes a été nommé par décret du président de la République

Jean-François Carenco a été nommé président du conseil d’administration de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse par décret du président de la République au moment où ce dernier vient de remettre la question du changement climatique au cœur de la politique de notre pays. Il succède à Laurent Fayein, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, prochainement atteint par la limite d’âge

Ancien élève de  l’ENA, officier de la légion d’honneur et officier de l’ordre national du mérite, M. Carenco est depuis décembre 2010 préfet du Rhône, préfet de la région Rhône-Alpes et préfet coordonnateur du bassin Rhône-Méditerranée.

Le nouveau président est assisté dans ses fonctions à l’agence de l’eau par deux vice-présidents : Pascal Bonnetain, président du syndicat mixte Ardèche Claire, conseiller régional de Rhône-Alpes et Jean-Marc Fragnoud, membre de la chambre régionale d’agriculture de Rhône-Alpes.

Pour M. Carenco cet organisme rattaché au ministère de l’écologie, porte la politique de l’eau  conformément  aux  priorités  de  la  nation,  telles  qu’elles  apparaissent  dans  les  schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE). Sa prise de fonctions coïncide avec l’adoption par les comités de bassin des futurs SDAGE pour 2016-2021. En Corse comme en Rhône- Méditerranée, ils ont placé l’adaptation au changement climatique à la première place, avec une chasse au gaspillage sans précédent à mener. La priorité nationale pour la biodiversité s’impose à l’agence de l’eau avec des ambitions pour renverser la courbe de disparition des zones humides sous la poussée de l’étalement urbain.

En lien, et en pleine confiance avec Michel Dantin et Paul Giacobbi respectivement président du comité de bassin Rhône-Méditerranée et président du comité de bassin de Corse, l’agence de l’eau veut être l’outil partagé des politiques de l’eau dans le bassin.

Il souligne aussi le rôle majeur de l’agence pour soutenir l’investissement public local : ce sont pas moins de 14 000 emplois directs et permanents qui travaillent aux projets financés par l’agence de l’eau.   Non   délocalisables,   ils   bénéficient   d’abord   au   secteur   du   BTP.   C’est   une   ressource indispensable pour tous ceux qui investissent pour le bon état des eaux.

M. Carenco fait part  de  son attachement à cette gouvernance très originale de l’eau qui place l’agence de l’eau, établissement public de l’Etat, en pont avancé vis-à-vis des collectivités locales et des usagers. Les élus occupent un tiers des sièges au conseil d’administration et portent la responsabilité première des maîtrises d’ouvrages des projets de l’eau, de l’assainissement ou de restauration des cours d’eau. Le principe pollueur-payeur y est aussi particulièrement appliqué et permet de financer des projets de dépollution dans l’agriculture et l’industrie.

M. Carenco assure de sa confiance les équipes de l’agence de l’eau conduites par leur directeur général exécutif, Martin Guespereau, pour mener à bien les projets avec compétence et expertise.

Mots-clés :

Lire aussi...

> MERCREDI 03 JUILLET 2019
44 signataires et 97,4 millions d'euros d'investissements.