Version imprimable Lien
eau coeur vie cpie doubs
> vendredi 03 octobre 2014

Le CPIE du Haut-Doubs lance la campagne "L'eau au cœur de la vie"

L’eau au cœur de la vie est une campagne de sensibilisation initiée et menée par le Centre permanent d'initiative spour l'environnement (CPIE) du Haut-Doubs. Elle a pour but, d'octobre à décembre 2014, d’informer le grand public sur la gestion de l’eau de son territoire, de le sensibiliser sur le circuit de l’eau domestique et d'apporter quelques solutions pour économiser et préserver l’eau par des éco-gestes applicables facilement à la cuisine, à la salle de bain, dans le jardin, etc. 

10 communautés  de communes concernées

Le projet est décliné sur 10 Communautés de communes (territoire du Haut-Doubs et Nozeroy) et s’adapte à chaque fois aux spécificités du territoire.

Des sorties Découverte pour chaque territoire

Le CPIE du Haut-Doubs anime des sorties gratuites sur chaque territoire, pour un public familial, où les objectifs sont de :

  • faire connaître le chemin de l’eau domestique (source, circuit, traitement…) ainsi que les zones humides et/ou les barrages présents sur le territoire ;
  • sensibiliser à la réduction de l’utilisation des produits chimiques / toxiques ;
  • encourager les économies d’eau, donner des solutions simples à mettre en œuvre. 

Les élus, également concernés

Une action spécifique à destination des élus sera également organisée. Ce temps aura pour objectif de les sensibiliser et d’anticiper leur rôle joué sur la gestion des ressources en eau.

Plus d'information sur le site du CPIE du Haut-Doubs

Lire aussi...

> VENDREDI 14 FÉVRIER 2020
Un contrat opérationnel et multipartenarial est conclu pour 3 ans.
> JEUDI 13 FÉVRIER 2020
Le Territoire de Thau est l’un des 11 territoires d’Occitanie retenus au niveau national pour signer un tel contrat.
> VENDREDI 31 JANVIER 2020
Mieux vaut prévenir que guérir : la base de la charte des bonnes pratiques agricoles sur le bassin des captages des eaux de Charcenne.
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.