Version imprimable Lien
DSCF0183
> vendredi 03 octobre 2014

Agriculture en Haute-Bourbre (38) : modifier les pratiques agricoles pour protéger la ressource en eau

Les agriculteurs se sont engagés, avec la signature jeudi 2 octobre 2014 du plan d’action du « captage prioritaire » de Virieu (38), à modifier leurs pratiques agricoles. Objectif principal : réduire significativement la pollution par les pesticides. Cela passe notamment par l’augmentation des surfaces de prairies au détriment du maïs, par le choix d’un désherbage mécanique plutôt que chimique… 

 

Cette signature est l’aboutissement d’une démarche concertée initiée en 2009 par le Syndicat mixte d’eau et d’assainissement de la Haute-Bourbre (SMEAHB) et son président Daniel Vitte, avec l’appui de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

 

La convention engage les contractants pour une durée de 3 ans dans la mise en œuvre d’une stratégie commune basée sur le volontariat pour améliorer la qualité de la ressource en eau potable, du programme d’actions et du suivi et de l’évaluation des actions réalisées dans ce cadre. En s’engageant ainsi, le SMEAHB opte, avec les agriculteurs, pour une reconquête de qualité des eaux brutes destinées à l’eau potable, et non le traitement curatif… trop cher.

Lire aussi...

> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"
> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.
> VENDREDI 08 NOVEMBRE 2019
Depuis plus de 10 ans, les agriculteurs travaillent à la progression des pratiques afin de pérenniser une eau de bonne qualité.