Version imprimable Lien
Fédé peche web
> lundi 27 novembre 2023

La connaissance, au cœur du partenariat avec les fédérations de pêche de Rhône-Alpes

Le 7 novembre, sous la présidence de Nicolas Alban, directeur territorial de la délégation de Lyon de l'agence de l'eau, et Christian Brely, président de l’Union de bassin des fédérations de pêche et protection du milieu aquatique, s'est déroulée une après-midi d'échanges fructueux entre les fédérations départementales pour la pêche et la protection des milieux aquatiques de la région Rhône-Alpes.

L'objectif était de faire le point sur les actions menées en 2023 dans le cadre d'un partenariat de bassin et de discuter des orientations du 12e programme d'intervention de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse. L'importance de la connaissance et de la préservation des milieux aquatiques face au changement climatique était au cœur des débats, soulignant la nécessité d'agir collectivement de manière "plus vite et plus fort".

Florence Javion, experte milieux aquatiques à la délégation de Lyon de l'agence de l'eau et animatrice de ce partenariat a dressé le bilan de l’année 2023. Des investissements significatifs (notamment en temps de travail), totalisant 2,24 M€ ont été engagés, avec 1,38 M€ d’aides apportées par l'Agence.

Ces aides financières ont été principalement allouées à l'acquisition de connaissances (52 %) et à des projets de restauration des milieux (33 %). Cette collaboration a mobilisé 21 équivalents temps plein, soulignant l'ampleur de l'engagement des acteurs impliqués.

Une étape marquante de cette réunion a été un focus sur les derniers résultats concernant les réseaux de suivi piscicole dans les têtes de bassin versant du département du Rhône établi par Jean-Pierre Fort de la fédération de pêche du Rhône. Ces données ont permis de mieux comprendre et de mesurer les impacts du changement climatique sur les écosystèmes aquatiques. Le réchauffement des eaux des rivières, la réduction des débits, et la baisse de la biomasse piscicole ont été identifiés comme des conséquences préoccupantes. Cette situation met en danger des espèces piscicoles sensibles, telles que la truite fario.
Un point unanime parmi les participants a été la reconnaissance de l'importance cruciale de la connaissance comme socle fondamental pour engager des actions de préservation et de restauration des milieux aquatiques. Les défis posés par le changement climatique imposent une action collective plus rapide et plus déterminée. Les fédérations de pêche et l'agence de l'eau travaillent en étroite collaboration pour faire face à ces défis et préserver la richesse des écosystèmes aquatiques de la région Rhône-Alpes. Ce partenariat actif démontre qu'ensemble, il est possible de mobiliser des moyens pour les milieux aquatiques et qu’il est urgent d’agir pour les préserver et les restaurer.

Lire aussi...

> MERCREDI 10 JANVIER 2024
Porté par la DREAL et l’agence de l’eau, le séminaire a rassemblé 80 personnes.
> JEUDI 04 JANVIER 2024
Se concerter pour trouver des solutions face au changement climatique.