Version imprimable Lien
> lundi 11 septembre 2023

Renaturation de la Brévenne : visite de chantier

Les travaux battent leur plein sur la rivière de la Brévenne dans sa traversée du hameau de la Giraudière sur la commune de Brussieu (69). Il s'agit de restaurer et renaturer près d’un kilomètre de la rivière, défigurée par les activités anthropiques. La Présidente du Syndicat de rivière Brévenne-Turdine (SYRIBT), Catherine Lotte sa directrice, Betty Cachot ont pu montrer à Laurent Roy, directeur général de l’agence de l’eau, l’envergure des travaux réalisés lors d’une visite du chantier le 5 septembre 2023.

Certains secteurs des cours de la Brévenne et de la Turdine ont été très impactés au fil des années par l’occupation humaine : modification du tracé du cours d’eau, remblais des zones d’expansion des crues, construction d’ouvrages en berges et dans le lit (seuils, ponts, protections de berges...). Ces secteurs sont aujourd’hui très peu fonctionnels que ce soit d’un point de vue hydraulique, écologique, ou sédimentaire. La Brévenne, entre le hameau de la Giraudière et l'aval de l'Arbresle, est dans ce cas. La traversée du hameau de la Giraudière par la Brévenne était une parfaite illustration de la dégradation du milieu.

Brevenne

En réponse, le SYRIBT présente à cet endroit un ambitieux projet de restauration morphologique de la rivière sur 1000ml environ. En amont de ce secteur principal de la Giraudière (environ 800m au-dessus) un secteur secondaire de travaux est prévu au niveau du gué infranchissable des Envers, seuil bétonné de 70 cm de chute environ.

Ces travaux de restauration de la Brévenne comprennent :

  • la suppression des 3 seuils qui barre le fil naturel de la rivière ;
  • la création d'une prairie inondable en rive droite au droit de la passerelle du stade ;
  • la restauration écologique et la stabilisation des berges au droit des zones à enjeux (centre d'apprentissage, stade de foot, futur bassin d'orage).

Les travaux auront également pour objectif d'éradiquer les deux espèces exotiques envahissantes (EEE) Renouée du Japon et Bambou dans l’emprise des travaux et la non-prolifération de ces espèces dans les zones périphériques aux emprises de travaux.

Encore quelques mois de travaux et la Brévenne retrouvera ici un cours plus naturel, plus propice au cycle de l’eau, à la faune et à la flore, mais aussi à la contemplation des habitants.

L’opération dont le budget s’élève à près de 2 millions d’euros a reçu le soutien de l’agence de l’eau pour 50% et du Fonds Vert du Ministère de la transition écologique pour 30%.

> En savoir plus : Lettre d'information du SYRIBT

Lire aussi...

> LUNDI 13 MAI 2024
L’adaptation au changement climatique sera collective ou ne sera pas. Retour sur la 2ème édition des Assises de l'eau de la Drôme.
> VENDREDI 19 AVRIL 2024
Un cours plus naturel entre L’Isle d’Abeau et Bourgoin-Jallieu (38).
> LUNDI 08 AVRIL 2024
60% d'aides pour s'adapter aux effets du changement climatique.