Version imprimable Lien
Drome-TVX irrigation web
> mercredi 04 janvier 2023

Irrigation : la rivière Drôme s’en remet au Rhône

A Etoile-sur-Rhône, les travaux d’alimentation du territoire d’irrigation d’Allex-Montoison par l’eau du Rhône sont terminés. Ce chantier soulage la Drôme de 1,5 à 2 millions de m3 de prélèvements annuels et réduit l’impact de l’irrigation agricole sur les milieux aquatiques.

La Drôme, dont le bassin versant est classé en ZRE (Zone de répartition des eaux), est une rivière qui souffre d’étiages sévères en période estivale. "Au cours des dernières décennies, nous avons créé la réserve de Juanon sur la commune de Montmeyran et animé un programme d’économies d’eau par les irrigants, qui ont permis de réduire les prélèvements dans la rivière de 40 % à 15 %, mais la situation n’était toujours pas satisfaisante et des solutions devaient être trouvées", indique Alain Gallice, directeur technique du Syndicat d’irrigation drômois. Un vaste chantier a donc été lancé en 2020 pour connecter une prise d’eau sur le Rhône, à partir d’Étoile sur Rhône, au réseau d’irrigation d’Allex-Montoison.

Mis en service l'été dernier, cet ouvrage se complétera, au printemps 2023, d’un raccordement vers la commune de Crest. "Au total, nous pourrons substituer 1 à 2 millions de mètres cubes par an et ainsi régler les problèmes d’irrigation de la rive droite de la Drôme", poursuit Alain Gallice.

Ces travaux concernent 800 hectares de terres consacrées à la culture de grandes semences, fruitiers, plantes aromatiques, ails et maraîchage, qui seront moins exposées au risque de rupture d’irrigation.

7,4 M€ ont été consacrés aux travaux de la première phase, dont 4 M€ apportés par l'agence de l'eau.

Le Rhône alimente aussi l’agriculture lyonnaise !

Le Syndicat mixte d’hydraulique agricole du Rhône (Smhar), maître d’ouvrage des installations d’irrigation collective du Rhône et de la Métropole de Lyon, a inauguré, fin septembre, trois nouvelles canalisations, deux passages en micro tunnelier et une station de pompage de 3 000 m3 permettant de prélever dans le Rhône, à hauteur du canal de Jonage, plutôt que dans la nappe phréatique. Inscrits dans le Plan de gestion de la ressource en eau de la nappe de l’Est lyonnais, ces ouvrages visent une diminution d’au moins 50 % des pompages à usage agricole dans les eaux souterraines, dans un contexte de baisse prévisible des autorisations de prélèvements. D’un montant de 8 millions d’euros, financés à hauteur de 60 % par l’agence de l’eau, ils permettent de soulager la nappe de l’est lyonnais qui est une ressource fragile, tout en soutenant l’agriculture périurbaine du secteur.

 

Lire aussi...

> VENDREDI 09 DÉCEMBRE 2022
Signature de la convention interrégionale de massif des Alpes (CIMA).
> MARDI 06 DÉCEMBRE 2022
L’agence de l’eau publie un nouveau guide de la collection «eau & connaissance » : Estimer les flux de nutriments apportés aux lagunes méditerranéennes : étape clé pour définir une stratégie de maîtrise de leur eutrophisation
> MARDI 06 DÉCEMBRE 2022
Le 18 novembre se tenait la session de la chambre d’agriculture de l’Aude. Thème central le partenariat avec l’agence de l’eau.