Version imprimable Lien
azergues
> jeudi 27 octobre 2022

Circulation piscicole rétablie sur l’Azergues (69)

La circulation piscicole est maintenant rétablie sur un bon tronçon de la moyenne Azergues où il était nécessaire d’intervenir du fait de l’étagement du cours d’eau. Preuve à l’appui, le vendredi 14 octobre 2022 lors de l’inauguration des deux aménagements de seuils sur les communes de Châtillon-d’Azergues et du Breuil.

Une rapide pêche électrique a en effet été menée dans la rivière de contournement sur le site du Moulin de Lozanne, afin de démontrer la présence de certaines espèces dans l’ouvrage (truite, chabot, crevette d’eau douce…). Etaient présents pour constater la réussite de ce projet l’ensemble des partenaires (entreprise Perrier TP qui a réalisé les travaux, DDT69, OFB, syndicats de rivières voisins, élus, entreprises voisines, fédération de pêche du Rhône, association de pêche, cabinet de maîtrise d’œuvre, etc.).

La matinée a permis au syndicat mixte du bassin versant de l’Azergues (SMBVA), maître d’ouvrage des travaux, d’expliquer le contexte du bassin versant « Azergues » et les bienfaits de la restauration de la continuité écologique (sédimentaire et piscicole).

Le syndicat s’y attèle depuis de nombreuses années et est maintenant passé en phase active de travaux.

Le barrage des eaux du syndicat intercommunal des eaux du Val d'Azergues (SIEVA) a été dérasé en 2018. Les seuils du Moulin de Lozanne à Châtillon et MAT au Breuil, objets de l’inauguration, ont été respectivement équipés en 2021 et 2022. Le contournement du barrage de Morancé est en cours d’étude en vue de son aménagement en 2023. Au final, ces travaux permettront de rétablir une libre circulation du poisson dans l’Azergues sur un linéaire de 37 km depuis la Saône à Anse jusqu’au Val-d’Oingt.

Christian Gallet, Président du SMBVA, mais aussi élu du syndicat de la Brévenne et du syndicat Saône-Doubs a pu partager son enthousiasme quant à cette grande avancée sur le bassin versant. Le Syndicat, qui a la compétence GEMAPI depuis le 1er janvier 2019, est maintenant doté des moyens humains, techniques et financiers nécessaires pour œuvrer à l’atteinte du bon état des eaux.

Nicolas Alban, directeur de la délégation territoriale de Lyon de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse rappelle les progrès déjà faits (passer de 25% de rivières en bon état à plus de 50% sur le bassin Rhône-Méditerranée sur les 25 dernières années) et invite à « réparer l’environnement partout où il a été endommagé ». Le SMBVA peut donc poursuivre sur sa lancée en comptant sur le soutien de l’agence de l’eau.

Le coût des deux opérations approche le million d’euros avec un financement de la part de l’agence de l’eau à hauteur de 415 k€.

 

Lire aussi...

> MARDI 04 OCTOBRE 2022
Le SMHAR a inauguré la nouvelle unité de production d’eau d’irrigation collective du Canal de Jonage à Meyzieu.
> VENDREDI 23 SEPTEMBRE 2022
La truite fario peut à présent remonter le cours de la Chauranne pour pondre en toute sécurité.
> LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022
Dotée d’une capacité de 4 350 équivalents-habitants, cette nouvelle station est en service depuis le 31 août 2020.