Version imprimable Lien
svlo-marathon
> vendredi 23 septembre 2022

Marathon de la biodiversité pour la Communauté de communes Saône Beaujolais : clap de fin

Le 22 septembre dernier, Laurent Roy directeur général de l’agence de l’eau a remis la médaille de finisher du 1er marathon de la biodiversité à la communauté de communes Saône Beaujolais, première collectivité à s’être engagée dans la course.

Lancé en 2017, le Marathon de la biodiversité est une démarche portée par la Communauté de communes Saône-Beaujolais (CCSB), sous l’impulsion de son vice-président Frédéric Pronchéry, Maire de Belleville-en-Beaujolais avec le soutien de l’agence de l’eau dans le cadre de l’appel à projets "Eau et biodiversité". 

L’objectif : recréer les continuités écologiques en restaurant et en créant 42 kilomètres de haies et 42 mares dans les zones à enjeux pour la préservation de la biodiversité et de la qualité de l’eau, en partenariat avec les différents acteurs locaux.
Après 5 ans de mise en œuvre, les objectifs du projet ont été atteints et les résultats sont là. Les premiers suivis réalisés en 2021 ont montré un taux de reprise des haies de près de 90%. Et le Triton alpestre, le Crapaud calamite, les Grenouilles rousses et vertes, la Salamandre tachetée et la Libellule reviennent dans les mares.

10 collectivités engagées dans le Marathon

Au regard de l’ambition du projet et l’effet porteur et mobilisateur de son slogan, l’agence s’en est inspirée pour créer une marque : la marque des "marathons de la biodiversité", qui remporte un réel succès puisque ce sont désormais 9 marathons supplémentaires qui ont vu le jour pour un total de 249 km de haies et 249 mares.

Cette journée a permis de célébrer le 1er marathon de la biodiversité terminé par la CCSB mais également de passer le relais aux autres territoires engagés dans un marathon, notamment la communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées et la Métropole de Lyon.
Assia El Hannouni, championne paralympique et marraine de la CCSB pour l’évènement sportif "terre de jeux 2024" était présente pour célébrer cette performance.

Et pour officialiser l’atteinte de l’objectif fixé, un tilleul végétal local a été planté par Laurent Roy, Frédéric Pronchéry et Jacky Ménichon dans le Clos Vitis à l’espace des Brouilly de Saint Lager.

Frédéric Pronchéry, 1er Vice-président de la Communauté de Communes Saône-Beaujolais Conseiller départemental – Maire de Belleville-en-Beaujolais
"Le marathon de la biodiversité est un succès immense et une note d’optimisme à plusieurs titres. Outre l’ampleur du linéaire de plantation et des mares restaurées ou créées sur un temps très court, c’est également l’exemplarité du travail de concertation qui réunit associations naturalistes, chasseurs, monde agricole, collectivités et citoyens. Le Marathon de la biodiversité a eu un effet boule de neige sur le territoire. Les premières plantations de haies sur la colline de Brouilly, le bouche-à-oreille et l’accompagnement  clé en main de la CCSB ont engendré un vrai engouement pour le projet. Nous avons tous ainsi la possibilité d’influer directement sur la biodiversité qui a de multiples bénéfices".

Laurent Roy, Directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse
"L’appauvrissement de la biodiversité est une réalité et un enjeu majeur pour la pérennité de nos sociétés, tout autant que le changement climatique. Les solutions existent pour inverser la tendance et sont à la portée de tous. En lançant les opérations « Marathon de la biodiversité », l’agence de l’eau souhaite apporter aux collectivités des bassins Rhône Méditerranée et de Corse un outil simple et efficace pour récréer des réseaux bocagers et des mares dans les espaces ruraux, lieux de vie d’une riche biodiversité. C’est un défi à relever, à l’image des marathons sportifs, c’est aussi une reconnaissance par l’agence des efforts engagés sur le terrain."

En savoir plus

Depuis la loi de 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages qui a élargi le champ des compétences des agences de l’eau à la biodiversité terrestre, l’agence de l’eau a développé la notion de trame turquoise qui permet désormais de financer des opérations de restauration de la biodiversité sur le terrestre (en connexion avec les milieux humides, au-delà de l’eau). Ainsi, dans le cadre de son 11e programme d’intervention, l’agence de l’eau lance des appels à projets annuels sur la thématique de la biodiversité ciblant des projets territoriaux de restauration de la trame turquoise.
Depuis 2019, dans le cadre des quatre premiers appels à projets en faveur de l’eau et de la biodiversité, 233 projets ont été reçus et 175 ont été retenus à l’issue des jurys, pour un montant d’aide cumulé de 21 M€. Auparavant, deux initiatives pour la biodiversité (2016-2017 et 2018) avaient mobilisé une enveloppe de 8,5 M€ pour 104 projets retenus, dont le marathon du Beaujolais de la Communauté de Communes Saône-Beaujolais.

 

Lire aussi...

> JEUDI 27 OCTOBRE 2022
La circulation piscicole est maintenant rétablie sur un bon tronçon de la moyenne Azergues.
> LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022
Dotée d’une capacité de 4 350 équivalents-habitants, cette nouvelle station est en service depuis le 31 août 2020.