Version imprimable Lien
Contrat Métropole agence 5 09
> mardi 06 septembre 2022

Plus de 100 millions d’euros pour protéger l’eau du Grand Lyon

Le 5 septembre, la Métropole de Lyon et l’agence de l’eau ont signé avec une vingtaine de maîtres d’ouvrages un contrat 2022-2024 en faveur de la protection de l’eau. Plus de 100 millions d’euros d’investissements sont prévus au contrat dont 29 millions apportés par l’agence de l’eau.

La période de canicule et de sécheresse que nous venons de traverser nous rappelle la nécessité d’une gestion sobre et intégrée de la ressource en eau, et c’est bien l’objectif de ce contrat. L’ensemble des signataires s’engagent dans la mise en œuvre opérationnelle d’une politique de l’eau coordonnée à l’échelle du territoire de la Métropole de Lyon.

Quatre thématiques sont au cœur de ce contrat 

  1. La protection et la restauration des milieux aquatiques et des zones humides pour plus de biodiversité, avec un budget de 5,8 M€ dont 2,8 M€ de l’agence de l’eau.
  2. Rendre la ville plus perméable pour retrouver un cycle de l’eau plus naturel, réduire les pollutions au milieu et apporter fraicheur en période estivale avec un budget de 54 M€ dont 19,1 M€ de l’agence. L’objectif de la Métropole est de désimperméabiliser 400 hectares d’ici la fin du mandat. Le contrat prévoit des financements de l’agence sur 130 ha d’ici 2024.
  3. La préservation de la quantité et de la qualité de la ressource en eau notamment en la protégeant des pollutions agricoles, avec un budget de 40,5 M€ dont 6,2 M€ de l’agence de l’eau.
  4. La sensibilisation et l’éducation aux enjeux de l’eau avec un budget de 1,4 M€ dont 0,64 M€ de l’agence de l’eau.

Pascal Mailhos, Préfet du Rhône et Président du conseil d'administration de l'agence de l'eau a souligné l'importance de ce contrat signé dans un contexte d'urgence climatique, car "nous sommes attendus par nos concitoyens, nous avons une obligation collective de résultats ».

Pour Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon : « Face aux immenses défis auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés en matière de gestion de l’eau, véritable bien commun, nous avons choisi d’agir sur l’intégralité du cycle de l’eau. Dès le 1er janvier 2023, la gestion du service public d’eau potable de la Métropole reviendra dans le giron de la collectivité. En parallèle, nous conduisons des actions pour restaurer les milieux, améliorer notre système d’assainissement et rendre la ville plus perméable. Le contrat que nous signons avec l’agence de l’eau, 13 communes, quatre bailleurs sociaux, l’université de Lyon, la SERL, le SYTRAL, et le SMIRIL est emblématique de notre volonté : diriger nos efforts conjointement pour préserver, tant en qualité qu’en quantité, la ressource en eau. Les montants investis sont historiques : 100 millions d’euros sur trois ans avec une aide de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse de près de 29 millions.»