Version imprimable Lien
Atelier Proverbio
> mardi 09 août 2022

Proverbio : un traitement des pollutions plus soyeux

Depuis cent ans, Proverbio perpétue la magie de l’ennoblissement de la soie. Localisée à Miribel dans l'Ain, l'industrie adapte ses process pour diminuer son empreinte environnementale, avec l'aide de l'agence de l'eau.

"Nos activités de teinture, d'apprêt et de décreusage requièrent quelque 100 000 m3 d’eau par an après une économie d’eau de 10 % sur les trois dernières années grâce à l’installation d’un système de recyclage, indique Stéphane Duchamp, directeur général de Proverbio. Nous adaptons par ailleurs régulièrement nos process afin de limiter nos rejets et souhaitons améliorer la qualité des effluents issus de l’atelier de décreusage, car ceux-ci sont à l’origine de 90 % de la charge polluante de l’usine".

Nouvelle étape de prétraitement

Pour diminuer son impact environnemental et anticiper la hausse de production, Proverbio s’attaque aux macropolluants rejetés par son atelier principal lors de l’élimination de la séricine du fil de soie en vue de rendre le fil apte aux traitements de haute qualité exigés par les clients. "Notre choix s’est porté sur l’intégration d’une étape complémentaire de prétraitement, précise le directeur général. La ligne de production comprendra une unité d’électrocoagulation, un épaississeur de boue et un transporteur de boues déshydratées à vis".

Objectif : réduire de 80% les polluants rejetés

D’un montant de 700 000 euros, financés à 50 % par l’agence de l’eau, les travaux seront réalisés l’année prochaine. "Les différents traitements nous permettront d’obtenir des boues épandables, compostables et méthanisables", se félicite Stéphane Duchamp. L’installation des nouveaux équipements réduira ainsi de 80 % la charge rejetée par l’atelier de décreusage.