Version imprimable Lien
20220706 LancementTravauxBasseDranse
> mardi 19 juillet 2022

Haute-Savoie : lancement officiel du chantier de restauration de la Basse Dranse

Madame Géraldine Pflieger, présidente du Syndicat intercommunal d’aménagement du Chablais, était entre autre entourée du Sous-Préfet de Thonon-les-Bains, du président du département de la Haute-Savoie, du directeur régional de l’agence de l’eau Rhône méditerranée Corse et des élus locaux afin de lancer officiellement les travaux de restauration de la Basse Dranse.

La morphologie de la Dranse avait jusque dans les années 50 un profil en  tresse avec une largeur deltaïque de plus de 600 mètres à l'embouchure dans le Léman. Depuis, l'espace de liberté de la Dranse s’est fortement réduit. Les terres agricoles ont été remplacées par des activités industrielles et une l'urbanisation importante. Des extractions massives de matériaux ont fortement modifiés la morphologie, transformant la rivière à un lit encaissé à méandres.

Suite à la crue de 2015, les élus et autres partenaires ont pris conscience de l’urgence de restaurer morphologiquement la Dranse. Le contrat de rivière des Dranses et de l’Est lémanique, a identifié un secteur prioritaire de restauration hydromorphologique, afin de rendre autant que possible un fonctionnement naturel du cours d’eau.

Ainsi, les travaux consistent à un élargissement du lit mineur en vue de rééquilibrer le profil en travers et de favoriser la divagation de la rivière, l’ouverture de bras secondaire, la reprise de la végétation et notamment le traitement des espèces exotiques envahissantes.

Ce projet de travaux sur le secteur de la Basse Dranse porte sur un linéaire global de 4,5 km environ, du pont de la Douceur au Léman. Il comprend deux secteurs d'intervention distincts dont la surface globale de restauration est de 196 700 m² soit 19,7 ha.

Le linéaire de bras secondaires qui seront créés dans le cadre du projet de travaux est de 1 410 ml.

Ces travaux qui se dérouleront sur une période de 2 ans, représentent un investissement d’environ 4,8 M€ et sont accompagnés par l’agence de l’eau à hauteur de 2,39 M€.