Version imprimable Lien
Bassenon avant après
> lundi 18 octobre 2021

Dans le Rhône, la continuité écologique sur le Bassenon est restaurée !

La Fédération de Pêche du Rhône s’est portée maitre d’ouvrage pour réaliser les travaux d’effacement de la retenue de Colume sur la commune de Tupins et Semons (69), avec l’accord du propriétaire. Ces travaux d’ampleur ont été inaugurés le 30 septembre 2021.

La retenue de Colume située en travers du cours d’eau présentait de nombreux impacts :

  • une forte augmentation de la température des eaux du Bassenon, jusqu’à + 6,2°C en aval de la retenue par rapport à l’amont,
  • une baisse du débit à l’aval de la retenue (pas de débit réservé et forte évaporation en période sèche),
  • une moindre qualité des milieux car l’apport de matières fines issues de la retenue provoquait le colmatage du substrat de ponte des poissons et des invertébrés aquatiques,
  • une limitation du déplacement des espèces.

La suppression de cette retenue engagée en 2019, dans le cadre d’un programme de travaux global, permet le rétablissement de la continuité piscicole sur 11 km de cours d’eau avec un impact très positif sur la biodiversité. En effet, les premiers suivis réalisés en 2021 montrent que l’écrevisse à pieds blancs s’est installée sur un linéaire de 700 mètres en aval de l’ancienne retenue. La population semble fonctionnelle, des juvéniles et des adultes ont été observés.

Ce projet a bénéficié du soutien financier de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, à hauteur de 271 880 € : elle a financé l’étude de définition de travaux à hauteur de 80% et les travaux à 100%.

Lire aussi...

> MARDI 09 JUILLET 2024
Le magazine Sauvons l’eau de l’été vient de paraître avec un dossier central sur la reconquête de la biodiversité.
> LUNDI 13 MAI 2024
L’adaptation au changement climatique sera collective ou ne sera pas. Retour sur la 2ème édition des Assises de l'eau de la Drôme.
> MARDI 07 MAI 2024
Le 22 mars, la Bourbre lançait son projet d’agroforesterie participative. Objectifs : surmonter canicules et sécheresses.
> MERCREDI 24 AVRIL 2024
Les travaux effectués redonnent aux espèces emblématiques de la réserve des habitats plus adaptés.