Version imprimable Lien
Chantier Bléone
> jeudi 07 octobre 2021

Chantiers sur les seuils à Digne-les-Bains (04) : des projets "ambitieux" pour restaurer la Bléone

Des travaux d’ampleur sont actuellement conduits par le Syndicat Mixte Asse Bléone pour le compte de la Région Sud, la DIRMED et de Provence-Alpes Agglomération au droit de 2 ouvrages : le seuil des Chemins de fer de Provence et le seuil de Beau de Rochas.

Le cours de la Bléone, rivière en tresses emblématique des Alpes-de-Haute-Provence, est barré par quatre seuils au droit de l’agglomération de Digne-les-Bains.

Ces seuils ont modifié le profil en long de la rivière en générant des stockages de matériaux à l’amont de chacun d’entre eux et, au contraire, des affouillements à l’aval. Leur suppression ou leur abaissement a pour but de redonner un fonctionnement plus naturel à la rivière, ce qui permettra d’assurer le transit aussi bien des poissons que des matériaux qu’elle charrie, mais aussi de diminuer l’impact des crues de la Bléone sur la ville de Digne-les-Bains, qui sera désormais protégée pour une crue d’occurrence centennale.

Les travaux objets de la visite s’inscrivent dans un programme global d’aménagement de ces 4 seuils. Le premier seuil en amont, dit « du Grand Pont », a été abaissé en 2018. Le seuil dit « Beau de Rochas », et celui des Chemins de fer de Provence, objet des travaux, vont être respectivement abaissé et supprimé.

Le chantier, réalisé par des entreprises locales, est de taille, notamment pour supprimer le seuil du pont des Chemins de fer de Provence. En effet, l’abaissement de la ligne d’eau de la rivière va impacter les fondations des digues en amont, ainsi que celles du pont. Le confortement des digues a déjà été réalisé. La phase actuelle consiste à conforter les fondations du pont, datant de 1895 et conçu par Eiffel, avec des parois coulées sur 2,5 m de profondeur. Une fois les piles du pont consolidées, le seuil pourra être supprimé. Pour le seuil Beau de Rochas, l’abaissement est en cours.

Pour un territoire comme celui de la Bléone, c’est le moyen d’engager des financements des partenaires sur un budget prévisionnel de :

  • 3,2 M€ TTC pour le seuil des Chemins de fer de Provence, pour lequel, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse apporte son concours financier à hauteur de 1,5 M€ sous forme de subvention et 1 M€ sous forme d’avance remboursable ;
  • 700 000 € HT pour le seuil Beau de Rochas, qui bénéficie de 560 000 € de subventions qui, soit 80 %.

Ces financements bénéficieront à l’économie locale. Les travaux devraient s’achever au mois de mars. Ils sont inscrits au contrat de rivière "Bléone et affluents".