Version imprimable Lien
> vendredi 10 septembre 2021

Village, santé et développement durable

Au Togo, dans la "région des plateaux", à quelques kilomètres de la ville de Notsé, de nombreux villages ne sont pas raccordés au réseau électrique national. Au-delà de l'absence d'électricité les communautés vivent également sans accès direct à l'eau et à l'assainissement. C'est pourquoi Electriciens sans frontières en relation avec l'association "les Amis du Togo" et Aquassistance a développé un programme durable d'accès à l'eau et à l'assainissement. Sa réplication au Togo et son expansion à d'autres pays sont prochainement prévues.

Au Togo, l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’électricité souffrent d’un fort retard dans le  développement des infrastructures comme dans l’organisation et la gestion des services.

En zone rurale, environ 40 % seulement des usagers ont accès à l’eau, 16 % à l’électricité, et 98 % pratiquent la défécation à l’air libre en raison du manque d’infrastructures d’assainissement.

L’Association Électriciens sans frontières, ONG de solidarité internationale créée en 1986, intervient dans ce pays depuis plus de 15 ans, particulièrement en milieu rural. En 2017, ESF s’est engagée dans la préfecture du Haho, région des Plateaux, dans la mise en œuvre d’un projet "Villages, Santé et Développement Durable" une approche innovante pour 9 villages liant  "eau, assainissement et énergie".

Le dispositif mis en place bénéficie à près de 84 400 personnes (78 400 patients ; 1 810 élèves répartis primaire au lycée ; 4 190 villageois.

Il propose :

  • Pour l’accès à l’eau : l’exploitation de forages nouveaux ou existants, l’installation de citernes d’eau, de château d’eau, l’alimentation des pompes à l’énergie solaire, la pose de réseaux d’eau équipés de bornes fontaines. La mise en place d’unités de potabilisation de l’eau par UV.
  • Pour l’électricité : l’installation de panneaux solaires, la création de réseau électrique interne dans des bâtiments (écoles, centres de santé), l’équipement en lampadaires publics.
  • Pour l’assainissement : la construction de latrines (écoles, centres de santé) et mise en place de poubelles.

Le programme d’intervention a également investi dans le soutien à la jeunesse par la formation professionnelle, la sensibilisation des populations utilisant les services et des autorités locales.

En permettant ainsi l’accès à ces ressources essentielles et aux services associés, ce projet vise d’atteindre des résultats significatifs concernant :

  • l’amélioration durable la situation sanitaire dans cette Région du Togo,
  • l’accompagnement de l’ambition et les activités éducatives de la jeunesse,
  • le développement des actions de protection environnementale,
  • une contribution progressive au développement économique local
  • la « duplication » facile du processus dans d’autres villages de cette région du Togo.

Financé par l’agence de l'eau, la Métropole de Lyon et la Métropole Aix Marseille Provence, dans ses actions pour l’accès à l’eau et à l’assainissement, ce programme d’action sera présenté au 9éme forum mondial de l’eau à DAKAR en mars 2022.

 

Mots-clés :

Lire aussi...

> MARDI 17 AOÛT 2021
L'ARRA² lance une série de 3 films réalisés dans le cadre du réseau métier "Captages/Agriphyto".
> JEUDI 08 JUILLET 2021
[Vidéo] L'état des lieux et du diagnostic pour le Schéma Directeur d’Aménagement du Bassin du Mono.
> JEUDI 08 JUILLET 2021
Objectif pour le SIEPEL (69) et la 3CM (01) : assurer un secours mutuel de leur alimentation.