Version imprimable Lien
image SVLO
> lundi 06 septembre 2021

Le chiffre : 146,2 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 2ème trimestre 2021

Au 2ème trimestre de l’année 2021, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 185 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Rhône-Méditerranée et Corse. Parmi ces projets, 42 visent une meilleure gestion des eaux de pluie, en les déconnectant des réseaux d’assainissement pour les infiltrer là où elles tombent sur des sols désimperméabilisés.

Au 2ème trimestre de l’année 2021, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 185 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Rhône-Méditerranée et Corse. Parmi ces projets, 42 visent une meilleure gestion des eaux de pluie, en les déconnectant des réseaux d’assainissement pour les infiltrer là où elles tombent sur des sols désimperméabilisés.

Les chiffres clés au 2ème trimestre 2021

dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse

  •  66 % des aides (95,8 M€) sont attribués aux opérations d’amélioration de l’assainissement et de l’eau potable, portées par les collectivités, avec :

- 47,3 M€ pour réduire les rejets de pollution domestique, dont 33,3 M€ pour améliorer la collecte des eaux usées, notamment par temps de pluie (19,9 M€, dont 5,2 M€ pour déconnecter les eaux pluviales du réseau d’assainissement et les infiltrer), et 14 M€ pour les traiter.
- 48,5 M€ octroyés à l’eau potable, essentiellement pour réhabiliter ou renouveler les infrastructures, réseaux en particulier (42 M€, dont 11,6 M€ pour les communes en zone de revitalisation rurale).

  • 18 % des aides (26 M€) bénéficient à la renaturation des milieux aquatiques, avec 13,9 M€ pour améliorer la morphologie et la continuité des cours d’eau, 3,9 M€ pour restaurer des zones humides et 6,3 M€ pour l’animation territoriale.
  • 6 % des aides (8,5 M€) sont dédiées à la gestion quantitative de la ressource, dont 6,1 M€ pour économiser l’eau essentiellement en réparant les fuites des réseaux d’eau potable (5,3 M€) et 2,2 M€ pour des études et l’animation d’actions visant un meilleur partage de l’eau entre usagers.
  • 5 % des aides (7,7 M€) vont à la réduction des pollutions industrielles, dont 5,2 M€ pour supprimer des rejets de macropolluants organiques et 2,5 M€ pour traiter des rejets de micropolluants et de toxiques.
  • 2 % des aides (3,3 M€) contribuent à réduire les pollutions agricoles, dont la quasi-totalité (2,8 M€) attribuée à l'agence de services et de paiement (ASP) pour le versement d’aides directes aux agriculteurs qui modifient leurs pratiques.

___________________________________

31,1 M€

C’est, sur ce total de 146,2 M€, le montant d’aides attribuées au 2ème trimestre 2021 au titre du plan relance, pour 54 opérations représentant 80,1 M€ de travaux dans les domaines de l’eau potable (15,3 M€), l’assainissement (13,7 M€), et également en faveur de la préservation et de la restauration des milieux aquatiques et de la biodiversité (2,1 M€).
Dans le cadre du plan France Relance, les agences de l’eau ont été destinataires d’une enveloppe nationale de 260 millions d’euros pour mobiliser les territoires. L’enjeu est que la dynamique des travaux et projets nécessaires pour l’eau potable, l’assainissement et la biodiversité reprenne à plein. L’agence Rhône Méditerranée Corse perçoit une dotation financière de 65 millions d’euros, qui vient s’ajouter aux recettes qu’elle perçoit par les redevances. Sur ce total, 63 millions sont destinés à l’eau potable et à l’assainissement, et le reste aux milieux et à la biodiversité.

_________________


FOCUS SUR LA GESTION DES EAUX DE PLUIE DANS LE BASSIN RHONE-MEDITERRANEE

Avec l’augmentation de l’imperméabilisation des sols, de plus en plus d’eau de pluie est collectée dans les réseaux d’assainissement. Les systèmes d’assainissement débordent y compris pour des petites pluies, et sont à l’origine de pollution des milieux naturels et d’inondations.
L’agence de l’eau soutient les projets de désimperméabilisation des sols, en incitant à la déconnexion des eaux pluviales des réseaux d’assainissement, pour les infiltrer.

Ainsi, depuis le début de son 11ème programme d’intervention (2019 – 2024), l’agence de l’eau a apporté 19,9 M€ d’aides pour 163 opérations (études, animation et travaux) portées par des collectivités territoriales et des aménageurs du bassin Rhône-Méditerranée, dont 132 projets de travaux (18,8 M€ d’aides) qui conduisent à la désimperméabilisation de 95,8 hectares (24% de l’objectif fixé au terme du programme de l’agence de l’eau de 400 hectares).
Parmi ces 163 opérations, 69 sont aidées dans le cadre de l’appel à projets « Aménagez un coin de verdure pour la pluie », qui vise une meilleure gestion de l’eau de pluie au sein des établissements scolaires, par déconnexion de ces eaux des réseaux d’assainissement et infiltration au niveau des cours d’écoles dans des zones qui seront désimperméabilisées et végétalisées. 7,7 M€ d’aides ont ainsi été attribués à 165 établissements scolaires : 0,7 M€ d’aides pour des études sur 93 sites et 7 M€ d’aides pour des travaux sur 72 sites et qui contribueront à la désimperméabilisation de 10,8 hectares de cours d’écoles.
Les 85 autres hectares sont désimperméabilisés dans le cadre de travaux de requalification d’espaces publics : aménagement de voiries, parkings, places, parcs urbains, zones d’activités économiques, bâtiments municipaux, lotissements…).

Focus pluie RM

 > Téléchargez le communiqué de presse