Version imprimable Lien
vue aérienne Saône-Doubs
> jeudi 27 mai 2021

Saône : un futur royaume pour les brochets

Étudiée de près depuis 2014, la zone humide de la commune de Gergy en Saône-et-Loire s’étend sur 3,5 hectares en bordure de Saône, auxquels s’ajoutent 6,5 hectares de francs-bords (berges basses facilement inondées). Elle fera l’objet de travaux en fin d’année au titre du plan Rhône-Saône dans l’objectif d’arracher les restes d’une ancienne peupleraie et de restaurer un franc-bord actuellement envahi par de multiples espèces invasives.

"Outre l’action sur les espèces exotiques et sur l’ancienne peupleraie, la restauration de ce site prévoit des travaux de protection d’un platis. La restauration de ces zones de hauts-fonds toujours en eau, à très forts enjeux piscicoles entre autres, nécessite de les protéger des vagues engendrées par le passage des bateaux. Une frayère à Brochet sera également créée dans la zone humide pour favoriser la reproduction de ce poisson emblématique de la rivière", indique Nicolas Amendola, chargé de projet au sein de l’EPTB Saône-Doubs.

Sur ce site remarquable pour sa diversité faunistique, ses prairies et ses espaces alluviaux, un sentier pédagogique numérique sera également aménagé.
L’originalité du projet tient aussi à l’opération foncière réalisée pour une préservation du milieu à long terme. L’ensemble, inscrit au contrat de rivière Saône, mobilise un budget de 360 000 euros TTC, dont 70 % de subventions de l’agence de l’eau et 25 % de fonds européens.

Lire aussi...

> MARDI 22 JUIN 2021
Grenoble a été l’une des premières villes à engager un projet ambitieux en la matière.
> VENDREDI 02 AVRIL 2021
L’agence de l’eau publie un livret argumentaire sur les multiples bénéfices liés aux zones humides.