Version imprimable Lien
Inauguration Muy
> vendredi 26 février 2021

L’Argens équipé d’une nouvelle passe à poissons

Le 17 février dernier, le Syndicat des eaux du Var Est a inauguré la passe à poissons installée sur le seuil du Muy sur l’Argens. Ce nouvel ouvrage de franchissement permettra à nouveau la libre circulation des poissons et plus particulièrement des espèces cibles que sont l’alose, l’anguille et la lamproie.

Le seuil du Muy est utilisé pour l’approvisionnement en eau du territoire mais il constituait un obstacle à la continuité écologique de l’Argens.

La qualité écologique de l'Argens dans sa partie aval est dite "mauvaise", notamment à cause d'ouvrages tels que le seuil du Muy, ne permettant pas la continuité piscicole, hydraulique et sédimentaire du fleuve. Par conséquent, l'Argens aval a été classé en liste 1 et liste 2 selon l'arrêté du 19 juillet 2013 au titre de l'Art L.214-17 du Code de l'Environnement et doit être aménagé au plus vite.

Par ailleurs, suite aux crues de juin 2010, novembre 2011 et janvier 2014, ce seuil avait fait l'objet de dégradations et présentait des défauts dans son assise et sa protection. Les travaux de réhabilitation du seuil ont donc eu pour objet la réhabilitation de l'ensemble, ainsi que la réalisation d'un dispositif de franchissement permettant la remontée des espèces à enjeux.

Les enjeux étaient alors multiples : restaurer la continuité écologique, tout en maintenant et en sécurisant l'alimentation en eau potable, sans bien sûr aggraver le risque inondation.

Ce nouvel ouvrage de franchissement est constitué d’une rampe de 44 m de longueur, sur une largeur de 5,2 m, constituée de plots et de rugosités de fond. L’entrée de la passe est située au pied du seuil actuel. Elle se prolonge vers l’amont avec une pente de l’ordre de 4,5 %, et permet de créer des conditions permettant la remontée progressive des poissons, grâce à une succession de zones de repos où la vitesse se trouve ralentie par les plots. Elle présente également une pente latérale de 5 %, afin de maintenir une lame d’eau suffisante, même en basses eaux. Cet ouvrage si particulier permettra d’obtenir une variation des conditions de vitesses et de hauteurs qui permettent aux espèces piscicoles cibles de trouver un itinéraire de franchissement pour la plus large gamme de conditions hydrologiques possibles.

Le confortement des berges est assuré par des enrochements et du génie végétal pour un rendu efficient et durable.

Il était effectivement capital de sécuriser les berges afin d’assurer l’entretien de l’ouvrage mais également de pouvoir accueillir le public et sensibiliser autour de cette problématique.

La réalisation de ces travaux a été possible grâce à l’appui technique et financier de l’Agence de l’eau, mais également de l’Union Européenne via le FEDER.

Etaient notamment présents à l'inauguration : Liliane Boyer, Présidente du SEVE et maire du Muy, Annick Mièvre, directrice de la Délégation de Marseille de l'agence de l'eau, M. Cayron, Maire de Roquebrune,  M. Longo, adjoint au Maire de Fréjus, M. Merimeche, élu de Roquebrune, M. Besserer, élu de la CAVEM à l'environnement, M. Chiron, élu de St Raphael et du SEVE, M. Bonnal élu de Saint Raphael, M. Giusi élu de Bagnols en forêt et du SEVE.

Lire aussi...

> MARDI 23 FÉVRIER 2021
La CLE de la vallée de la Bourbre s'est réunie en présence de Caroline Gadou, sous-préfète de La Tour-du-Pin.
> MERCREDI 17 FÉVRIER 2021
Il a été président du conseil d’administration de l’agence de l’eau de 2006 à 2009.
> VENDREDI 08 JANVIER 2021
Une exposition tirée du livre Regard sur la Méditerranée.