Version imprimable Lien
onf-foret
> mardi 05 janvier 2021

Doubs : une forêt de bonnes résolutions

Déjà quatorze exploitants forestiers du Doubs ont signé la Charte destinée à améliorer les pratiques d’utilisation de produits insecticides dans la prévention des dégâts causés par le scolyte liseré sur les résineux abattus.

Ils se sont engagés cette année à rendre compte à la Direction départementale des territoires de leurs pratiques en matière de traitement des bois. Celle-ci recense les traitements réalisés en forêt publique, avec indication des quantités et localisations précises, puis analyse les données avant de transmettre une synthèse à l’ONF du Doubs chargée ensuite de proposer des actions correctives et des bonnes pratiques. Enjeu : contribuer à la restauration de la qualité des eaux suite aux mortalités piscicoles constatées dans la Loue et les rivières comtoises.

"Le déploiement de notre charte a été entravé au printemps par la crise sanitaire, indique Marc Nouveau, directeur de l’ONF du Doubs. Le ralentissement économique a impacté de nombreuses scieries. Face à la chute des demandes en bois, les opérations de traitement ont été réduites. Par conséquent, l’adhésion technique à notre charte a été moins forte que prévu même si politiquement les acteurs forestiers nous suivent".

Dès cette année, si le contexte le permet, la campagne de communication et de sensibilisation va reprendre sur le territoire et même au-delà. Des discussions sont engagées pour étendre cette action aux forêts publiques du Jura et aux forêts privées du Doubs.

Mots-clés : ONF du Doubs

Lire aussi...

> LUNDI 01 MARS 2021
Signature d'une convention entre l'agence de l'eau et le Syndicat des fruits de Savoie.
> VENDREDI 19 FÉVRIER 2021
Le projet Groupes 30 000, inscrit au plan Ecophyto 2, vise à accompagner 30 000 exploitations vers l
> MARDI 02 FÉVRIER 2021
Un rapport de l'agence de l'eau sur les fonctions hydrologiques, biogéochimiques et biologiques des zones humides.
> VENDREDI 18 DÉCEMBRE 2020
Le montant global des opérations s’élève à 9,6 millions d’euros.