Version imprimable Lien
Les signataires du contrat
> mardi 24 novembre 2020

Un contrat pour le rattrapage structurel des collectivités du territoire Ventoux Sud

Le 26 octobre 2020 s’est tenue à Villes sur Auzon (Vaucluse) la cérémonie de signature du contrat en Zone de revitalisation rurale 2020-2022 avec la Communauté de communes Ventoux Sud, en présence du vice-président du Syndicat des eaux de la Région Rhône Ventoux (SMERRV), André Aiello, du président de la communauté de communes Ventoux Sud, Max Paspail, du sous-préfet de Carpentras, Didier François, de l’agence de l’eau, représentée par Claire Floury et du président du Syndicat Intercommunal d’assainissement et d’eau potable du Pays de Sault (SIAPA), Claude Labro.

EPCI de 11 communes dont une en Drôme, la communauté de communes Ventoux Sud se situe sur le Plateau de Sault, secteur connu pour l’attrait touristique de ses champs de lavande et les magnifiques gorges de la Nesque. Les compétences "eau potable et assainissement" sont transférées aux deux syndicats.

Pour ce territoire rural, classé en totalité en Zone de Revitalisation Rurale, ce contrat permettra d’une part, d’accélérer la mise en conformité des systèmes d’assainissement avec les deux nouvelles stations d’épuration de Saint Christol et de Mallemort du Comtat, dont les collectivités ont été mises en demeure par les services de l’Etat. D’autre part, il permettra d’améliorer le système d’assainissement de Sault, avec la création d’une nouvelle station d’épuration, à laquelle seront raccordés ses hameaux.

Le contrat ne comprend aucune opération concernant l’alimentation en eau potable, car de nombreux travaux sont déjà en cours sous maîtrise d’ouvrage des syndicats et financés par l’agence de l’eau.

L’agence de l’eau apporte une aide de 1,7 M€ sur les 4,6 M€ de travaux prévus, dont 2,8 M€ éligibles au 11ème programme Sauvons L’eau.

 

Lire aussi...

> MARDI 12 JANVIER 2021
Lancement de la première édition et rendez-vous en septembre pour les engagements.
> VENDREDI 18 DÉCEMBRE 2020
Le montant global des opérations s’élève à 9,6 millions d’euros.
> LUNDI 07 DÉCEMBRE 2020
D’un coût de 1,5 million d’euros, ces deux ouvrages sont constitués de filtres plantés de roseaux.