Version imprimable Lien
Inauguration du bassin de stockage Chambéry
> lundi 24 février 2020

Inauguration du bassin de stockage et de restitution des eaux de Grand Chambéry

Vendredi 20 février 2020, Grand Chambéry inaugurait, en présence de l'agence de l'eau (co-financeur du projet) son bassin de stockage et de restitution des eaux par temps de pluie. Un chantier d’ampleur débuté en mai 2018 et qui se termine après une période de test réussie avec la livraison d’un bassin de délestage de 8000 m3 qui sera géré par le Service des Eaux de Grand Chambéry.

Mieux stocker les eaux pour mieux protéger l’environnement

Lors de grosses précipitations, le volume d’eaux usées et d’eaux pluviales est trop important pour être intégralement traité par l’usine de dépollution des eaux usées, et une partie est rejetée en milieu naturel via les déversoirs d’orage. L’objectif du bassin de stockage et restitution des eaux, est de créer un bassin de délestage qui permet de conserver 8 000 m3 d’eaux usées et pluviales, et de les traiter ensuite, une fois que l’usine de dépollution de Chambéry (UDEP) est en capacité d’absorber ce flux, hors période de grosses précipitations. Le but étant de limiter les déversements dans la Leysse et le lac du Bourget en temps de pluie, et ainsi de protéger les milieux naturels.

En chiffres

• Coût global du projet : 11 millions d’euros

• Projet financé par Grand Chambéry et subventionné par l'agence de l’eau (6,5 M€)


Plus d’informations : www.grandchambery.fr

De gauche à droite sur la photo : Marc Chauvin, vice-président à Grand Chambéry, Jean-Maurice Venturini, vice-président à Grand Chambéry, Xavier Dullin, président de Grand Chambéry, Michel Dantin, maire de Chambéry et président du Cisalb, Martial Saddier, président du Comité de Bassin Rhône Méditerranée, Nicolas Alban, directeur régional de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse

 

Lire aussi...

> LUNDI 24 FÉVRIER 2020
D’une capacité de 12 000 m3, elle permet l’irrigation de 7 hectares cultivés.
> LUNDI 17 FÉVRIER 2020
Les espèces d'amphibiens sont concernées.
> VENDREDI 14 FÉVRIER 2020
Une 3ème édition pour ce guide publié par les agences de l'eau et l'UITS
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.