Version imprimable Lien
Les signataires du contrat
> jeudi 20 février 2020

L'eau de Valence Romans agglo de nouveau sous contrat

Valence Romans agglo, avec le soutien de l’agence de l’eau, poursuit son engagement pour préserver la ressource en eau. Le contrat d'agglomération 2020-2024 signé le 17 février par Nicolas Daragon, président de l’Agglo, Martial Saddier, président du comité de bassin Rhône-Méditerranée, et Laurent Roy, directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, engage les deux partenaires pour cinq nouvelles années.

Préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques est fondamental. Pendant les deux premières années (2020-2021) du contrat, l’Agglo va investir 18 M€. L’engagement financier de l’agence de l’eau, quant à lui, est de 7,1 M€. 

Les actions s’articulent autour de quatre grandes orientations : 

1. Préserver et redévelopper les fonctionnalités naturelles des milieux, restaurer la biodiversité. Concrètement, l’Agglo lance une étude de stratégie de gestion des zones humides à l’échelle de l’agglomération. Elle met également en œuvre le plan de gestion du Lac des Couleures et effectue des travaux de restauration sur le Guimand ou l’Ozon.

2. Améliorer qualitativement et quantitativement les ressources en eau : lutter contre les pollutions (domestiques, diffuses toxiques, liés aux nutriments et pesticides), développer la connaissance sur la qualité, la quantité et le fonctionnement des masses d’eau, mieux partager et économiser l’eau, optimiser la gestion des eaux pluviales. 

Dans les faits, l’Agglo construit de nouvelles stations de traitement des eaux usées et améliore le fonctionnement de l’assainissement lors de fortes pluies. La collectivité poursuit aussi ses démarches en faveur des captages prioritaires, accompagne le développement de filières agricoles compatibles avec une ressource en eau de qualité. Autre exemple : l’opération collective "Qualité Eau" menée avec les entreprises pour les responsabiliser dans le traitement de leurs rejets polluants.

3. Promouvoir et favoriser la gestion durable des services : s’adapter au changement climatique, mettre en œuvre la structuration des services d’eau et d’assainissement. Pour y parvenir, l’Agglo met en place une gestion patrimoniale des réseaux d’assainissement, sécurise des process de production d’eau potable, développe un outil commun SIG et élabore un schéma directeur d’eau potable.

4. Mettre en œuvre les politiques publiques : animer les dispositifs et opérations, développer une stratégie foncière, sensibiliser et éduquer pour une gestion durable des ressources en eau, suivre, évaluer et améliorer les actions. Concrètement, l’Agglo défend le projet Aggl’Eau responsable et met en oeuvre une stratégie foncière sur les enjeux autour de l’eau et des études opérationnelles sur des secteurs pilotes. Elle déploie aussi une campagne pédagogique sur la gestion durable des milieux ou met en place un observatoire de l’eau. Toutes ces actions seront évaluées au fur et à mesure.

 

Lire aussi...

> LUNDI 24 FÉVRIER 2020
D’une capacité de 12 000 m3, elle permet l’irrigation de 7 hectares cultivés.
> LUNDI 17 FÉVRIER 2020
Les espèces d'amphibiens sont concernées.
> VENDREDI 14 FÉVRIER 2020
Un contrat opérationnel et multipartenarial est conclu pour 3 ans.
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.