Version imprimable Lien
Séminaire Trame turquoise
> lundi 17 février 2020

Le département de Vaucluse agit pour la trame turquoise

Le 12 février, le président du département de Vaucluse, Maurice Chabert, a conduit le séminaire de lancement du projet "La trame turquoise, une nouvelle composante de la gestion routière pour le département de Vaucluse".

Suite au constat d’une augmentation de la mortalité de la faune, due aux collisions avec les véhicules, le Département de Vaucluse souhaite développer un réseau routier adapté au trafic, sûr et plus respectueux de l'environnement et notamment des corridors écologiques.
Dans cet objectif, le Département va réaliser une étude pour identifier les points de conflits entre les routes départementales et la trame turquoise. Les espèces d’amphibiens seront particulièrement ciblées. Les secteurs prioritaires feront l’objet de fiches de recommandations, afin de maintenir ou de restaurer les continuités. Une phase de travaux est également prévue sur le site de la Pavouyère à Mormoiron, où il apparait nécessaire d’aménager une traversée sécurisée pour les amphibiens.

Ce projet, financé dans le cadre de l’appel à projets "biodiversité 2019", est porté par le Conseil Départemental de Vaucluse, en partenariat avec le CEREMA, qui apporte son expertise sur l’aménagement des ouvrages routiers. L'EPAGE Sud-Ouest Mont Ventoux, le CEN PACA et le CAUE Vaucluse sont également associés.
D’un montant de 320 000 €, il est accompagné à hauteur de 50 % par l’agence de l’eau.


La dynamique d’un réseau routier plus respectueux de la biodiversité est lancée !

 

Lire aussi...

> LUNDI 17 FÉVRIER 2020
Un abri original pour les insectes auxiliaires protecteurs des cultures.
> VENDREDI 14 FÉVRIER 2020
Une 3ème édition pour ce guide publié par les agences de l'eau et l'UITS
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Après plusieurs années de migration risquée, puis artisanale, les grenouilles du col de la Crusille
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.