Version imprimable Lien
Le Gier à St Chamond
> lundi 13 janvier 2020

Loire : le Gier découvert, restauré et plus vivant

Dans le cadre du contrat de rivière Gier, Saint-Étienne Métropole et le Syndicat mixte du Gier Rhodanien, ont entrepris d’importantes actions afin de limiter les risques d’inondation, de restaurer les fonctionnalités écologiques de la rivière et favoriser la biodiversité et de permettre aux habitants de se réapproprier leur cours d’eau.

Une première réalisation emblématique à Saint-Chamond

Milieu caractéristique d’un territoire industriel et marquant la jonction entre le parc du Pilat et Saint-Chamond, le Gier était couvert par une voûte en béton en entrée de ville. Depuis l’an dernier, des travaux de découverture portés par Saint-Étienne Métropole (SEM) ont permis de remettre à ciel ouvert 500 mètres linéaires de rivière. "Le lit du cours d’eau a été recréé et les berges ont été redessinées afin de protéger la ville des risques de crue et de permettre à la faune et à la flore de se redévelopper, indique Julien Padet, chargé de mission du bassin versant du Gier à Saint-Étienne Métropole. Avec plus de 4 000 plants mis en terre et la construction d’une passerelle, le cadre de vie s’est embelli". L’agence de l’eau a soutenu à 80% ce chantier de 3,5 millions d’euros dans le cadre de son appel à projets Gemapi de 2016.

Un chantier d’envergure en cours à La Grand-Croix

Toujours dans le cadre du contrat de rivière, un projet se concrétise sur la commune de La Grand-Croix jusqu’en septembre prochain. Dans l’optique de protéger les abords de la crue centennale et d’aider la rivière à retrouver un espace de liberté, différents travaux sont effectués sur 1 kilomètre de cours d’eau : déplacement d’un collecteur d’eaux usées, abaissement d’un seuil, construction d’une passe à poissons, éradication de la renouée du Japon, élargissement du lit de la rivière, confortement des berges et création d’une zone humide.

Rive-de-Gier en 2021, puis Givors

Une troisième opération majeure de restauration sera conduite à Rive-de-Gier à partir de 2021. De son côté, le Syndicat mixte du Gier Rhodanien (SyGR) pilote d’autres actions. "Suite aux études menées sur Saint-Romain-en-Gier et Givors, des travaux vont permettre de redonner de l’espace de mobilité au Gier et une meilleure continuité écologique. Le fond de vallée étant très étroit, avec des versants raides, et très urbanisé, la problématique des inondations est majeure", explique Murielle Papirnyk, chargée de mission du SyGR.

 

Lire aussi...

> LUNDI 20 JANVIER 2020
Une information complète sur les catégories d’espaces à enjeu de biodiversité en relation avec les masses d’eau.
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.
> LUNDI 16 DÉCEMBRE 2019
17 millions d'euros d'investissements pour la qualité de l'eau et la restauration des milieux aquatiques.
> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"