Version imprimable Lien
Les responsables du site EGP Balan
> jeudi 09 janvier 2020

EGP traite aussi bien les surfaces que l’eau

Zéro rejet dans le réseau et une consommation d’eau réduite, l’entreprise EGP est passée au vert. Dans son atelier flambant neuf de traitement de surface, un évapoconcentrateur, ainsi qu’un système de rinçage par cascades réduisent les pollutions et les prélèvements dans la plaine de l’Ain sud.

Spécialisée depuis plus de 35 ans dans le traitement de surface et la peinture de produits en aluminium pour le bâtiment et l’industrie, l’entreprise EGP a fait sa révolution l’année dernière. Finis les bains à base d’acide chromique toxique et les rejets de substances dangereuses dans le réseau d’eau !

"Dans le cadre de notre développement, un nouvel atelier de 2 500 m2 a été construit entraînant la mise en place d’une série de process automatisés, plus sécurisés et moins polluants, explique Saïd Ghalem, PDG d’EGP. Nous avons investi dans une installation d'évapoconcentration nous permettant de traiter sur place les effluents et d’atteindre le zéro rejet ". 

Depuis janvier dernier, les eaux polluées sont récupérées dans trois cuves installées dans l’atelier, où elles sont traitées par un système d’évaporation à basse température et sous vide, permettant de reproduire les phénomènes normalement observés à la température d’ébullition de l’eau à pression atmosphérique. La solution aqueuse est ainsi divisée en concentrats (métaux lourds, sels minéraux…) et en distillat (vapeur d’eau transformée en eau distillée). Si les premiers sont stockés avant d’être acheminés en centre de retraitement, les seconds sont réinjectés dans le circuit interne de l’usine. "Nous ne rejetons plus rien à l’égout et produisons seulement 6 m3 de déchets par mois, se félicite Saïd Ghalem. En parallèle, l’élimination du surplus de produits chimiques sur les surfaces traitées s’effectue dorénavant par des rinçages triples cascades derrière les trois bains actifs. Ce qui réduit considérablement notre consommation d’eau".

La PME de Balan a bénéficié de l’aide de l’agence de l’eau pour traiter les rejets à la source et réussir cette transformation en une usine respectueuse de l’environnement.

Lire aussi...

> LUNDI 29 JUIN 2020
L’édition 2020 de la Carte des plages du Léman, élaborée par la CIPEL, est maintenant disponible.
> VENDREDI 19 JUIN 2020
Rejoignez la communauté des passionnés de la mer et embarquez le meilleur de l’océanologie !