Version imprimable Lien
Inauguration de la STEP Aquavallées
> mercredi 11 décembre 2019

La station d'épuration de Bourg d'Oisans fait peau neuve

La station d’épuration Aquavallées se modernise pour mieux traiter les eaux usées du territoire de l’Oisans et répondre aux nouvelles normes de rejets de l’azote. Le Syndicat d’assainissement du canton de l’Oisans a porté ce projet d'extension pour passer d‘un traitement de 61 000 à 86 000 équivalents-habitants. La mise en place d'un procédé biologique innovant permettra d’anticiper les variations brutales de charge polluante, avec des pics durant la saison touristique hivernale.

Soutenue par le Département de l’Isère, cette extension était "nécessaire à la fois dans la capacité et la technologie de traitement", se félicite Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l’Isère.

Coût du projet d’extension

porté par Syndicat d’assainissement du canton de l’Oisans : 11 487 000 euros.

■ Financements : Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (17 %) et Département de l’Isère (11 %)

Sur la photo : André Salvetti, président du Syndicat d’assainissement du canton de l’Oisans, entouré de Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère, du sénateur Didier Rambaud, du préfet de l’Isère Lionel Beffre, de la députée Marie-Noëlle Battistel et de Laurent Roy, directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

Lire aussi...

> LUNDI 12 DÉCEMBRE 2022
Travaux de renouvellement des réseaux d’eau potable et des systèmes d’assainissement.
> VENDREDI 09 DÉCEMBRE 2022
Signature de la convention interrégionale de massif des Alpes (CIMA).
> MARDI 06 DÉCEMBRE 2022
L’agence de l’eau publie un nouveau guide de la collection «eau & connaissance » : Estimer les flux de nutriments apportés aux lagunes méditerranéennes : étape clé pour définir une stratégie de maîtrise de leur eutrophisation
> MARDI 06 DÉCEMBRE 2022
Le 18 novembre se tenait la session de la chambre d’agriculture de l’Aude. Thème central le partenariat avec l’agence de l’eau.