Version imprimable Lien
Crédit : Régis Domergue
> jeudi 14 novembre 2019

Rémunérer les agriculteurs pour les services rendus à l’eau et la biodiversité

Dans le cadre du plan national biodiversité 2018, l’agence de l’eau lance un appel à initiatives visant à expérimenter la mise en place de paiements pour services environnementaux (PSE). Objectif : rémunérer les agriculteurs pour la mise en œuvre de pratiques favorables à l’eau et à la biodiversité, allant au-delà de la réglementation.

L’agence de l’eau attribuera jusqu'à 70% d’aides financières aux collectivités porteuses des initiatives puis 100% d’aides aux agriculteurs qui agiront sur le terrain. Le dépôt des dossiers est attendu avant le 31 janvier 2020.

D’ici le 31 janvier prochain, l’agence de l’eau recherche des collectivités, des syndicats mixtes ou des établissements publics volontaires pour piloter, à l’échelle de leur territoire, des opérations de préservation et de reconquête de la biodiversité et de la qualité de la ressource en eau s’appuyant sur la rémunération des agriculteurs pour les services environnementaux qu’ils rendent. Les projets pourront concerner, par exemple, une aire d’alimentation de captage, une zone de ressources stratégiques pour l’eau potable ou des territoires à forts enjeux de biodiversité liés à la trame bleue et à la trame turquoise.

100 % d’aide aux agriculteurs

L’agence de l’eau financera jusqu’à 70 % les postes d’animateurs territoriaux chargés de la structuration du projet et des études préalables. À l’issue de l’appel à initiatives, après la validation du projet et le dépôt d’une demande d’aide spécifique, elle financera à 100 % les Paiements pour services environnementaux*. Ces rémunérations pourront servir par exemple à planter des haies et des bandes enherbées, à créer des mares, structures paysagères qui sont entretenues par l'activité agricole, ou à développer des pratiques agronomiques vertueuses qui limitent l’utilisation d’engrais minéraux ou de pesticides.
*sous réserve de l’approbation du dispositif par la commission européenne


5 autres appels à projets de l’agence de l’eau
pour s’adapter au changement climatique et préserver la biodiversité


Aménager un coin de verdure pour la pluie dans les écoles, collèges, lycées et universités
Jusqu’au 15 septembre 2020 – Enveloppe de 5 millions d’euros

Economie d’eau : réduire la consommation d’eau potable
Jusqu’au 15 juillet 2020 – Enveloppe de 2 millions d’euros

Préserver et restaurer les zones humides clés pour l’état des eaux et l’adaptation au changement climatique
Du 1er janvier au 1er juillet 2020 – Enveloppe de 2 millions d’euros

Valoriser l’énergie, la matière, l’eau issus des systèmes d’épuration de l’industrie
Jusqu’au 30 juin 2020 – Enveloppe de 3 millions d’euros

❺ Eau et biodiversité
Jusqu’au 30 avril 2020 – Enveloppe de 6 millions d’euros

> Plus d’informations sur les appels à projets : www.eaurmc.fr > Aides

 

 

 

Mots-clés :

Lire aussi...

> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"
> MARDI 01 OCTOBRE 2019
Un film réalisé par le Syndicat mixte d’aménagement du bassin de la Bourbre (SMABB), Isère.