Version imprimable Lien
Bernard LINAGE, conseiller municipal délégué chargé de l’eau, Thierry KOVACS, maire de Vienne, Laurent Roy, directeur de l'agence de l'eau, Jean-Yves CHIARO, sous préfet de Vienne
> jeudi 31 octobre 2019

Inauguration à Vienne (38) d'une nouvelle conduite d'eau potable

En Isère, la ville de Vienne va économiser près de 1,3 Mm3 d’eau potable par an, grâce au remplacement d’une conduite d’adduction datant de 1960. Le nouvel ouvrage, inauguré le 30 octobre à Vienne, bénéficie d'une subvention de l'agence de l'eau de 5,75 M€ accordée au titre des économies d’eau en territoire prioritaire pour l’équilibre quantitatif de la ressource en eau, en déclinaison du plan de gestion de la ressource en eau (PGRE).

Cette inauguration marque l’aboutissement de cette opération majeure pour le système d’approvisionnement en eau potable. C'est un projet technique d’ampleur par le montant des travaux (plus de 7M€), par le volume économisé (1,2 Mm3 économisé, réduction d’environ 70% des pertes) et par la longueur de canalisations renouvelées (plus de 5 km). 

La contribution financière de l’agence de l’eau à ce projet a été importante avec une subvention 5,75 M€ (taux de 80%).
Compte tenu de l’important volume économisé, la baisse des volumes prélevés sera à constater après les travaux car l’aide de l’agence est bien liée à l’objectif de réduction des prélèvements dans la ressource en eau.

Cette opération fait partie des actions exemplaires, dans le cadre des Assises de l’eau.

vienne2

L’aide de l’agence de l’eau a été accordée au titre des économies d’eau pour cette opération, ainsi que celles engagées auparavant (compteurs de sectorisation, télégestion, renouvellement de canalisations).
Suite au schéma directeur réalisé en 2015, la Ville de Vienne a en effet pris les mesures pour améliorer les performances de son réseau d’eau potable en réduisant les fuites d’eau, dans un souci de bonne gestion du service et de la ressource en eau. Cela se traduit significativement sur le rendement de réseau qui de 63% en 2014 devrait dépasser les 80% après les travaux.

Un territoire couvert par un PGRE

Le territoire des 4 Vallées est reconnu prioritaire par le SDAGE Rhône-Méditerranée au titre de la préservation de l’équilibre quantitatif. Un Plan de Gestion de la Ressource en Eau a donc été établi en concertation avec les acteurs des différents usages (collectivités, industriels, agriculteurs). Il définit les actions à conduire pour viser l’atteinte du bon état quantitatif des masses d’eau.
C’est bien cette démarche qui permet de coordonner les projets des différents maîtres d’ouvrage et de trouver les solutions de satisfaire au mieux les usages tout en maintenant l’équilibre quantitatif de la ressource en eau.

Dans le cadre du nouveau programme d’interventions "Sauvons l’eau " 2019-2024, l’agence de l’eau a conservé des moyens conséquents pour financer les opérations d’économies d’eau en territoire prioritaire.
Ces actions contribuent également à l’adaptation au changement climatique, axe majeur du nouveau programme.
Les conditions climatiques de ces dernières années ont bien démontré l’importance d’agir au plus vite pour s’adapter au changement climatique.
Même si toutes les ressources ne sont pas touchées à ce jour (la nappe de Gémens, réserve d’eau potable pour l’agglomération, est encore préservée des baisses de niveau), des tensions existent déjà ou commencent à voir le jour.
Outre les économies d’eau, d’autres leviers sont donc à mobiliser par les collectivités : désimperméabilisation, déconnexion des eaux pluviales, pour infiltrer l’eau le plus en amont possible ; réutilisation des eaux usées traitées, restauration et préservation des zones humides, restauration des cours d’eau…

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> VENDREDI 23 AOÛT 2019
L'action de l'ONG MPA Coopération visant à sécuriser en eau potable des dispensaires et des écoles en milieu rural au Sénégal.