Version imprimable Lien
Le feutre végétal comme alternative au désherbage chimique
> lundi 15 avril 2019

Aude : Le feutre végétal, une alternative au désherbage chimique ?

En mars dernier, une démonstration de mise en place de feutre végétal sous plantiers, organisée par la cave coopérative Les Vignerons du Narbonnais, en partenariat avec l’entreprise Sotextho et la Chambre d’agriculture de l’Aude, s’est tenue à Ouveillan. Les supports de communication et le temps d’animation des techniciens de la cave ont été financés à 80% par le plan Ecophyto2.

Une grande partie de l’aire d’apport de la cave coopérative d’Ouveillan se trouve sur une aire d’alimentation de captage prioritaire. Les Vignerons du Narbonnais dans le cadre de la "mission captage" mise en œuvre par la Chambre d’agriculture de l’Aude, en lien avec l’agglomération du Grand Narbonne et avec l’appui de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée, souhaitent réduire leur impact sur l’environnement.

Ils ont décidé de mettre en place une parcelle « vitrine », conduite sans utilisation de produits phytosanitaires lors des premières années  d’implantation de la vigne.

Dans un contexte de sensibilité croissante des agriculteurs face aux enjeux agroenvironnementaux, où de moins en moins de produits sont homologués tout en restant très coûteux et où la pratique du désherbage mécanique est délicate,  la gestion des adventices s’avère être un réel défi.

Homologué en agriculture biologique, le feutre végétal semble être une alternative adaptée. Grâce à sa composition et sa densité, le feutre végétal, choisi durant la démonstration, permet la conduite de la parcelle sans utilisation d’herbicides lors des trois premières années d’implantation de la vigne. En partenariat avec un technicien de la Chambre d’Agriculture et de la FEDON, un suivi de la dégradation du feutre et de ses impacts sur le plantier sera réalisé par la cave et les résultats seront communiqués au plus grand nombre.

Lorsque le feutre végétal est couplé à un enherbement temporaire de l’inter-rang en semi-direct, la gestion de la parcelle en "zéro-herbicide" prend alors tout son sens.

Lire aussi...

> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"
> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.
> VENDREDI 08 NOVEMBRE 2019
Depuis plus de 10 ans, les agriculteurs travaillent à la progression des pratiques afin de pérenniser une eau de bonne qualité.
> VENDREDI 08 NOVEMBRE 2019
Ce nouveau contrat triennal s’inscrit dans la continuité d’un précédent contrat qui courait sur la période 2014-2018.