Version imprimable Lien
Le Foron - SM3A
> lundi 08 avril 2019

Haute-Savoie : le Foron du Chablais Genevois, bien dans la ville

Presque achevés côté Suisse, les travaux de renaturation du Foron du Chablais Genevois viennent de démarrer, côté français. Grâce au reprofilage des berges, ce cours d’eau transfrontalier retrouvera un tracé plus naturel permettant aussi de lutter contre les inondations.

Endiguement, redressement de méandres, confortement des berges, remblais du lit majeur… le Foron du Chablais Genevois a connu depuis plusieurs années de nombreux aménagements destinés à réduire le risque d’inondations dans les secteurs urbains français et suisses. Mais de récentes études ont révélé divers dysfonctionnements de la rivière : augmentation des vitesses d’écoulement, perturbation du transport des sédiments, enfoncement du fond du cours d’eau et déstabilisation des berges.

"Grâce à une collaboration transfrontalière entre le Syndicat mixte d’aménagement de l’Arve et ses affluents, l’Office de l’eau du canton de Genève et les communes de Puplinge, Ambilly et Ville-la-Grand, nous allons procéder à la renaturation des berges afin de redonner un tracé plus naturel au cours d’eau, explique Maurice Laperrousaz, vice-président du SM3A. Cette opération vise à renforcer la protection des personnes et des biens en milieu urbain en supprimant les points de débordements, à restaurer des berges détériorées par le temps et à améliorer la qualité biologique du cours d’eau". 

Prévu sur une longueur transfrontalière de 3,3 kilomètres, le chantier se décompose en deux phases : une de 400 mètres entre les douanes de Mon-Idée jusqu’à celle de Pierre-à-Bochet et une seconde de 2,7 kilomètres sur les communes de Puplinge, Ambilly et Ville-la-Grand. La première a démarré en janvier dernier par l’abattage et le défrichement nécessaire et laissera place dans les prochains jours aux travaux de terrassement, de génie civil et de plantations pour une durée de sept mois. Sur la commune d’Ambilly, un aménagement paysager des abords du cours d’eau et la mise en place d’un sentier viendront parachever cette première tranche.

"Cette végétalisation est assurée par la ville pour inciter le grand public à venir découvrir le cours d’eau et le sensibiliser sur les enjeux écologiques du Foron", précise le vice-président. La seconde tranche des travaux s’effectuera l’année prochaine.

Repères

495 900 €
Le montant HT de la première tranche des opérations, financé à 50 % par le canton de Genève, 15 % par l’agence de l’eau, 15 % par le Conseil départemental de Haute-Savoie et 20 % par le SM3A.


1 285 000 € 
Le montant HT de la seconde phase des travaux.