Version imprimable Lien
Feyssine Injection de gaz  ©Laurence Danière- Métropole de Lyon
> mercredi 06 février 2019

Première injection de biogaz dans le réseau de gaz de la Métropole de Lyon

Le 4 février dernier, la Métropole de Lyon a inauguré la première injection dans le réseau GrDF du biométhane produit sur la station d’épuration de la Feyssine (Rhône).

Mise en service en 2011, la station d’épuration AquaLyon Feyssine, située sur les communes de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin, traite 91 000 m³ d’eaux usées par jour.
Il s’agit d’un équipement de nouvelle génération, éco-performant grâce aux procédés d’épuration et de traitement des boues mis en œuvre.

Feyssine 3 - Joel Damase web

 

La production de biogaz

Depuis décembre 2018, Aqualyon produit du biogaz. La production de ce gaz "vert" est estimée à 6,2 GWh/an soit l’équivalent de 520 logements chauffés au gaz ou la consommation annuelle de 28 bus urbains roulant au GNV.
Le projet d’injection de biométhane dans le réseau de gaz du territoire métropolitain a été lancé en 2014 dès que la réglementation nationale l’a permis. Une première étude de faisabilité a été conduite par le groupe Suez dans le cadre de son contrat d’exploitation avant d’être suivie par des études approfondies menées par la Métropole de Lyon.
L’ensemble des travaux nécessaires à la concrétisation de ce projet se sont terminés en fin d’année 2018. Les techniciens du groupe GRDF ont enfin procédé aux tests indispensables de vérification de la qualité du biométhane produit à partir de la méthanisation des boues issues des eaux usées.

En développant ce projet avec ses partenaires, la Métropole de Lyon valorise du biogaz déjà produit par méthanisation dans cette station mais dont une partie ne pouvait être valorisée faute d’un stockage suffisant. Désormais, 100% du biogaz produit qui sera épuré et transformé en biométhane pourra être injecté dans le réseau de distribution gaz.
Ce projet représente une illustration très concrète d’économie circulaire vertueuse : les déchets urbains d’assainissement sont transformés en gaz "vert" après leur épuration et ce biométhane alimente une partie de la flotte de la Métropole chargée de collecter d’autres déchets urbains.

Une collaboration exemplaire

Le projet d’injection de biogaz de la Feyssine repose sur une collaboration exemplaire entre la collectivité et ses partenaires. L’investissement total est de 2,3 M€ dont 1,85 M€ pour les travaux.
Dans ce cadre, l’agence de l’eau contribue à hauteur de 1,3 M€ et l’ADEME apporte un financement complémentaire de 40 000 euros.

Ce projet innovant fait partie des solutions préconisées par l’agence de l’eau pour répondre aux enjeux de l’adaptation au changement climatique. Son nouveau programme "Sauvons l’eau" 2019-2024 en a fait une priorité. L’agence de l’eau accompagne ainsi l’innovation et les projets permettant de construire la "STEP du futur" tels que la réutilisation des eaux usées traitées, la valorisation de la matière, la valorisation énergétique avec une priorité à l’injection de biogaz lorsqu’elle est possible.

"Les grands projets d’aménagement, la reconstruction de la ville sur la ville, la rénovation de l’habitat sont autant d’opportunités pour adapter les espaces urbains au changement climatique. Il y a urgence à agir. La gestion de l’eau dans ce nouveau contexte où les tensions sur l’eau s’accroissent est une priorité de l’agence de l’eau. Avec ses actions innovantes en matière de gestion des eaux pluviales et sur ses stations d’épuration, la Métropole est exemplaire en cela et constitue une vitrine pour l’agence de l’eau", souligne Laurent Roy Directeur général de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Lire aussi...

> MERCREDI 19 DÉCEMBRE 2018
Objet de l'appel à projets : la mise en œuvre d’un programme de Solidarité et de Coopération Internationale pour l’eau et l'assainissement.
> MERCREDI 12 DÉCEMBRE 2018
L’AFB, Régions de France et le RARE mutualisent leurs compétences au travers d’un partenariat pour sensibiliser les élus.