Version imprimable Lien
Saveriu Luciani
> jeudi 31 janvier 2019

"En Corse, 15% de la population ne boit pas une eau conforme"

Saveriu Luciani, vice-président du comité de bassin de Corse donne son point de vue sur le 11ème programme d'intervention de l'agence de l'eau.

"La Corse, dans sa réalité profonde, doit très largement se pencher sur la qualité de ses réseaux d’eau potable et d’assainissement. Avec une donnée tout à fait particulière : l’afflux touristique de l’été, qui suppose de surdimensionner certains équipements.

Je trouve donc tout à fait intéressant que le petit cycle de l’eau reste bien présent dans ce 11e programme, en particulier dans les territoires les plus ruraux. En Corse – et c’est là un chiffre très significatif – 15 % de la population ne boit pas une eau conforme.

De gros efforts sont donc nécessaires dans certains bassins ruraux ; sans compter que l’augmentation des températures va de pair avec un tarissement important de la ressource en eau : dans certaines zones très vulnérables, on enregistre des quantités en baisse de 30 à 40%. Un autre enjeu majeur est de mutualiser les investissements, ce qui passe par une gouvernance de l’eau mieux identifiée et facilement identifiable.

Pour moi, il y a urgence à intervenir de manière concertée. La question de l’eau ne peut s’envisager que dans une vision combinée de nos trois documents phares : le plan de bassin d’adaptation au changement climatique et ses déclinaisons par territoire, le 11e programme et notre programme d’aménagement hydraulique, en déclinaison du plan d’aménagement et de développement durable de la Corse.

C’est dans cette logique que nous allons faire le tour de la Corse pour prioriser et mutualiser les actions et les programmations d’investissement."

Lire aussi...

> JEUDI 13 DÉCEMBRE 2018
Le baromètre d'opinion 2018 confirme la pertinence des grandes orientations des agences de l’eau dans le cadre des 11èmes programmes.
> MERCREDI 12 DÉCEMBRE 2018
L’AFB, Régions de France et le RARE mutualisent leurs compétences au travers d’un partenariat pour sensibiliser les élus.
> MARDI 27 NOVEMBRE 2018
Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes… nous sommes tous concernés ! Et nous pouvons agir.