Version imprimable Lien
L. Ballesta @Andromède océanologie
> jeudi 17 janvier 2019

Méditerranée : grandes actions pour petits fonds côtiers

Le 11e programme de l'agence de l'eau affiche dans ses priorités la restauration de la biodiversité, notamment en milieu marin. Il combine des actions destinées à préserver les petits fonds côtiers et à restaurer les habitats tout en poursuivant le combat contre les pollutions.

Lutte contre les pollutions, organisation des mouillages afin de ne plus dégrader les habitats des petits fonds côtiers et restauration écologique, telles sont les trois grandes orientations de la politique Mer inscrites dans le 11e programme d’actions de l’agence de l’eau.

Environ 10 M€ 

C'est le budget annuel moyen

du 11e programme pour la politique Mer.

 

"Outre l’amélioration constante de la qualité de l’eau, notre ambition est de supprimer les pressions actuelles sur les herbiers marins, essentiellement les posidonies et les coralligènes, avant de pouvoir les restaurer, explique Pierre Boissery, expert eaux côtières et littoral méditerranéen au sein du département planification et programme de l’agence de l'eau.  »Nous nous sommes fixés comme objectif de sauvegarder 25 % des secteurs d’herbiers aujourd’hui menacés. Nous priorisons les zones où il existe une forte pression, comme les Calanques entre Marseille et La Ciotat, Agde ou encore Saint-Tropez".

Essentielles à la vie sous-marine, ces biocénoses jouent un rôle de nurserie et de garde-manger pour un grand nombre d’animaux. Elles contribuent aussi à la protection des côtes par atténuation de l’impact de la houle et des vagues. Pour toutes ces raisons, leur préservation représente un enjeu majeur et passe par l’organisation du mouillage des navires de plaisance, l’une des principales causes de leur destruction. Si l’interdiction de jeter l’ancre représente la solution ultime, des aménagements sont envisagés comme l’installation de bouées de service sur lesquelles les bateaux pourront s’amarrer.

En complément des actions soutenues par l’agence de l’eau et dans le cadre du Plan d’action pour le milieu marin, les usagers du littoral seront aussi sensibilisés à l’utilisation de Donia, une application permettant de positionner son bateau en fonction de la nature des fonds.

Autre action : la restauration écologique dans les zones portuaires. Des habitats artificiels, de type herbier maritime, seront aménagés dans les petits fonds. Ils abriteront des poissons, durant un ou deux cycles de croissance, qui pourront se reproduire et grandir.

Enfin, le soutien à la R&D sera poursuivi pour appréhender les enjeux liés aux nouvelles molécules présentes dans l’eau, en particulier celles issues des produits pharmaceutiques médicaments anti-cancer et microplastiques.

 

 

Lire aussi...

> VENDREDI 25 JANVIER 2019
Mireille Benedetti dévoile ses projets pour la biodiversité.
> MERCREDI 12 DÉCEMBRE 2018
L’AFB, Régions de France et le RARE mutualisent leurs compétences au travers d’un partenariat pour sensibiliser les élus.