Version imprimable Lien
Rencontre
Bertrand Piccard
> VENDREDI 29 JUIN 2018
Bertrand Piccard
Fonction Psychiatre, scientifique

Explorateur des énergies modernes

L'aventurier suisse se lance en permanence de nouveaux défis pour démontrer la pertinence des énergies renouvelables et sensibiliser au réchauffement climatique.

1958

Naissance à Lausanne

1974

Premiers vols en deltaplane

1986

Diplôme de médecine à l'université de Lausanne

1999

Tour du monde en ballon sans escale

2016

Tour du monde à bord de Solar Impulse

26 juillet 2016 : sans la moindre goutte de carburant, l'avion solaire Solar Impulse se pose sur le tarmac des Émirats arabes unis au terme d'un périple de 43 000 kilomètres et 17 étapes autour du monde. Un exploit supplémentaire à l’actif du Suisse Bertrand Piccard : pionnier du deltaplane dans les années 1970, champion d'Europe de voltige en aile delta en 1989,  premier tour du monde en ballon sans escale en 1999... « Je ne cherche pas à me glorifier de quelques performances, mais plus simplement à apparaître comme un précurseur », dit-il simplement. Aller au-delà des idées reçues pour accomplir l’impossible est inscrit dans les gènes de cet aventurier des temps modernes, issu d’une lignée d’explorateurs et de scientifiques. Son grand-père inventa le ballon stratosphérique, envoyé en 1931 à 16 000 mètres d'altitude et utilisé par le professeur Tournesol dans les albums de Tintin. Son père, Jacques, a construit le bathyscaphe Trieste, sorte de petit sous-marin, descendu à 11 000 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes en 1960.

« Dès onze ans, j’ai voulu être explorateur, indique Bertrand Piccard. Mais en assistant au décollage de la mission Apollo11, j’ai eu l’impression qu’il ne restait plus grand-chose à découvrir… à part peut-être dans le fonctionnement humain ». Il opte alors pour la compréhension  de l’homme et de ses mécanismes de défense et devient médecin, avec une spécialisation en psychiatrie : « J’exerçais mon métier de psychiatre pour aider les patients à utiliser les crises de la vie afin de se remettre en question et évoluer ». Mais l’atavisme familial reprend rapidement le dessus et ce passionné d’hypnose se lance dans une série d’aventures destinées à démontrer la pertinence des énergies renouvelables, sous-utilisées par l’homme.

1 000 solutions pour changer le monde

Son nouveau défi : présenter 1 000 solutions aux décideurs du monde afin de les encourager à adopter des politiques énergétiques et environnementales ambitieuses. À l’aide de sa Fondation, l’explorateur de 58 ans a créé l’Alliance mondiale pour les solutions efficientes destinée à labelliser des initiatives rentables et protectrices de l’environnement. À ce jour, 731 projets, prêts à être commercialisés, sont sélectionnés, tel celui de la start-up Mascara qui a mis au point une technologie de dessalement de l'eau de mer en utilisant l’énergie solaire. L’année prochaine, Bertrand Piccard repartira pour un tour du monde où il présentera cette sélection d’innovations aux chefs d’État en leur démontrant que ces solutions, capables de générer des profits, des emplois, de la croissance... sont beaucoup moins polluantes. « Soit l’humanité ne réagit pas et on subit toutes les conséquences du réchauffement climatique. Soit on agit. Aujourd’hui, honnêtement, on ne sait pas qui va gagner. Tous ceux qui veulent unir leurs forces doivent s’impliquer pour faire pencher la balance ».

Mots-clés : Bertrand Piccard

Focus

> VENDREDI 06 AVRIL 2018
« Faire court, c’est ce qu’il y a de plus difficile. C’est là où on touche la moelle. »
> VENDREDI 15 DÉCEMBRE 2017
« La réflexion collective fait grandir l'intelligence individuelle. Du débat naît la construction »