Version imprimable Lien
Crédit photo : SYMBO
> jeudi 14 juin 2018

La Viredonne et les Dardaillons renaturés

Face à la dégradation des milieux aquatiques sur le bassin versant de l’étang de l’Or, le Syndicat mixte du bassin de l’Or (Symbo) et le Syndicat intercommunal d'assainissement des terres de l'étang de l'Or (Siateo) se sont mobilisés pour améliorer la qualité des cours d’eau.

Après une année de travaux, les rivières retrouvent un visage naturel et attrayant pour le public. Elles étaient au cœur d’un programme de restauration des milieux aquatiques d’une trentaine d’actions.

L’inauguration des travaux, réalisés dans le cadre du contrat de bassin versant 2015-2019, a eu lieu le 11 juin dernier en présence de Bernard Ganibenc, président du Siateo,  maître d’ouvrage des travaux, de Claude Barral, président du Symbo, partenaire associé de ce projet, des financeurs et en particulier de l’agence de l’eau représentée par son directeur régional Dominique Colin, de la Région Occitanie, autorité de gestion des fonds européens représentée par M Bergeon, du Pays de l’Or Agglomération et les communautés de communes Pays de Lunel, des maires des principales communes concernées (Saint-Just Valergues, Lunel-Viel, Saint Nazaire de Pean, Vérarges et Lansargues) et de nombreux autres partenaires institutionnels ainsi que des bureaux d’études (EGIS Eau) et des entreprises ayant participé au projet.

Les partenaires des travaux - Crédit photo SYMBO

Les aménagements ont permis de restaurer 10 km de cours d’eau, répartis sur 28 sites. Les travaux réalisés sur la Viredonne concernent environ 1/3 de son linéaire. Quant aux travaux sur les Dardaillons, ils représentent environ la moitié de leur linéaire sur leur partie aval.
Il aura fallu près de 10 ans pour concrétiser ce projet qui a démarré par une étude préalable portée à l’échelle du bassin des affluents Viredonne-Dardaillons, afin de prioriser les sites d’intervention. Puis s’est déroulée une longue phase de constitution des dossiers techniques et réglementaires, et enfin, les travaux ont duré plus d’une année.

Dominique Colin a souligné l’ambition et l’exemplarité de ce projet qui, à la fois, va bénéficier directement au fonctionnement de ces cours d’eau (et leurs milieux humides associés) mais également contribuer à l’amélioration de la qualité des eaux arrivant à la lagune, grâce à l’amélioration de la capacité auto-épuratoire des cours d’eau.

Porté par le Symbo et le Siateo, le programme de restauration de la Viredonne et des Dardaillons a représenté un investissement de 4,2 M€ avec la maîtrise d’œuvre. Ces travaux ont été financés par l’agence de l’eau (50%), l’Europe (30%) et le Syndicat intercommunal d’assainissement des terres de l’étang de l’Or.

 

 

Lire aussi...

> LUNDI 18 FÉVRIER 2019
Le lit du Bié de Colombier-Fontaine, petit affluent du Doubs, situé en traversée du village, a fait
> MARDI 08 JANVIER 2019
Dans le cadre de son 11e programme, l’agence de l’eau souhaite amplifier ses actions dans le domaine de la biodiversité.