Version imprimable Lien
APuignan-web
> lundi 30 avril 2018

Alexandre Puignau : "des compétences élargies et des responsabilités accrues pour notre syndicat"

Alexandre Puignau, président du syndicat mixte de gestion et d'aménagement Tech-Albères (Smigata) dans les Pyrénées-Orientales, revient sur une année 2017 marquée par l’intégration de la compétence Gemapi.

Quels ont été les temps forts de votre action l’année dernière ?

Notre fil rouge a été la transformation de notre syndicat intercommunal à vocation unique en un syndicat mixte de bassin pour la mise en application de la compétence Gemapi. Regroupant 42 communes, les quatre EPCI du territoire ont confié l'intégralité de la gestion du grand cycle de l’eau, de la source à la mer, à notre unique structure. Cette évolution marque le début d'une nouvelle ère, avec un champ de compétences élargi mais aussi des responsabilités accrues. Elle pose également des questions de fond sur les modalités de financement ou sur la définition des systèmes d'endiguement.

Où en êtes-vous dans les différentes démarches engagées ?

Le schéma d'aménagement et de gestion de l'eau (Sage) Tech-Albères a été approuvé après plus de dix années de travail et de concertation. Regroupant 70 dispositions, ce document de planification constitue une réelle avancée pour le territoire. En parallèle, le travail d'animation mené dans le cadre du Plan de gestion de la ressource en eau a permis l'émergence d'un projet de partage de la ressource qui doit être validé par la Commission locale de l'eau dans les prochaines semaines. Ce plan devrait permettre à terme d'économiser 19 millions de m3 par an et d'atteindre l'équilibre quantitatif d'ici 2021.

Et en matière de travaux ?

Le syndicat a poursuivi ses programmations de travaux de restauration et d'entretien de cours d'eau. Nous avons ainsi traité, en 2017, plus de 10 hectares de terrasses alluvionnaires pour rendre les sédiments mobilisables par les crues morphogènes.. Par ailleurs, deux projets mixtes de restauration de cours d'eau et de prévention des inondations, sur le Tanyari (2,4 M€) et le Tassio (1,2 M€), ont été retenus dans le cadre de l'appel à projets Gemapi de l'agence de l'eau.

Mots-clés : Alexandre Puignau

Lire aussi...

> MARDI 27 NOVEMBRE 2018
Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes… nous sommes tous concernés ! Et nous pouvons agir.
> JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018
L’édition 2018 du « Guide méthodologique des émissions de gaz à effet de serre des services de l’eau et de l’assainissement » est disponible.