Version imprimable Lien
brebis-clairette-®CCVD
> jeudi 26 avril 2018

Le pâturage dans les vignes en questions

Dans le Val de Drôme, le projet d’expérimentation Brebis et Clairette de Die étudie les impacts du pâturage des vignes sur la santé des brebis avant de développer la pratique comme solution au désherbage chimique. Une démarche innovante portée par les deux filières agricoles et la communauté de communes.

Cet hiver, des agnelles ont patûré trois parcelles de vignes à Suze (26). Cette pratique encore anecdotique dans le vignoble diois, questionne les professionnels. Trois partenaires - Fédération départementale ovine (FDO), le Syndicat de la Clairette de Die et la Communauté de communes du Val de Drôme (CCVD) - ont souhaité étudier ses potentiels localement. Un premier volet consiste à réaliser une expérimentation sur deux années pour estimer l’impact du cuivre sur les brebis, très vulnérables aux résidus du fongicide présent dans l’herbe et dans le sol de la vigne. "Cette question de la santé des brebis n’a jamais été abordée, d’où la participation du monde scientifique", précise Elise Chevalier, chargée de mission agriculture à la CCVD.

Mené jusqu’en 2020, le projet est subventionné à 80 % par l’agence de l’eau car il croise différents enjeux : environnementaux et économiques puisque le pâturage permet de réduire le recours aux désherbants.
Pour Serge Krier, viticulteur et également vice-président de la Communauté de communes, "cette approche est véritablement complémentaire pour les deux filières et le territoire : le viticulteur supprime un désherbage chimique ou un passage manuel s’il est en bio, quand l’éleveur gagne en autonomie fourragère pour l’hiver".

 

Le +

Une vidéo présentant Brebis et Clairette de Die est disponible sur le site : www.agriliens.fr

Lire aussi...

> MERCREDI 20 FÉVRIER 2019
Depuis le 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber.