Version imprimable Lien
Les citoyens et la gestion des eaux pluviales
> lundi 29 janvier 2018

Gestion des eaux pluviales : et si les citoyens avaient un rôle à jouer?

En juillet dernier, le CEREMA a rassemblé à Lyon des experts de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, du ministère de la Transition écologique et solidaire, de bureaux d’études, des techniciens et élus de collectivités à l’occasion d’une journée d'échanges consacrée à la mobilisation citoyenne dans la gestion des eaux pluviales.

Au menu de la journée, des retours d’expériences, avec la présentation d’opérations mises en œuvre en France et à l’étranger ; mais aussi des ateliers de réflexion pour imaginer les perspectives en France. Katy Pojer, experte de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, note que les initiatives sont encore timides, et concernent essentiellement la récupération et la réutilisation des eaux pluviales. A titre d’exemple, l’agglomération de Dijon a, avec l’aide de l’agence de l’eau, financé l’acquisition de récupérateurs d'eau de pluie pour les particuliers, ce qui permet de déconnecter les eaux pluviales du réseau unitaire mais aussi de à préserver la ressource en eau. « Par contraste, à l’étranger on assiste à des initiatives beaucoup plus ambitieuses, avec de vrais dispositifs d’infiltration des eaux pluviales comme les jardins de pluie à Melbourne (Australie) ou Kansas City (Etats-Unis). » Une carte interactive permet de recenser ce type de projets menés dans divers pays. « Pour les collectivités, Il y a de véritables enjeux, poursuit Katy Pojer, notamment économiques, à encourager les projets qui déconnectent les eaux pluviales du réseau unitaire. Les particuliers ont un rôle à jouer et les collectivités commencent à les sensibiliser. Prenons l’exemple de Collioures, en inscrivant sur les bouches d'égout La mer commence ici, les élus sensibilisent les citoyens. Un déchet jeté dans cette grille est un déchet qui va directement à la mer. San Francisco, en Californie, va plus loin : la collectivité, en lançant l’opération Adopt A Drain, propose aux citoyens d’adopter un avaloir près de chez eux, c’est-à-dire de s’engager à l’entretenir, nettoyer les feuilles mortes qui l'obstruent, etc. et l’opération connaît un beau succès ! Mises bout à bout, ces nombreuses initiatives pourraient contribuer au développement d’une meilleure gestion des eaux pluviales en France, plus rationnelle. »

 

Lire aussi...

> MARDI 07 MAI 2019
Un grand projet co-financé par Grand Chambéry et l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse pour 11
> MERCREDI 03 AVRIL 2019
Dans la vallée de l’Agly, les vignerons disent stop aux pesticides.
> LUNDI 01 AVRIL 2019
Jusqu'au 16 août, prenez votre plume pour mettre en lumière le patrimoine naturel et paysager des grands lacs alpins.