Version imprimable Lien
Olivier Cabirol et Marc Dezarnaud entourés de 2 techniciennes de la CA 11
> vendredi 11 août 2017

A la coopérative du Triangle d’Or, les herbicides trinquent

La coopérative de Trèbes a été la première cave viticole de l’Aude à adopter une politique agro-environnementale et à s’engager dans la réduction des herbicides. Une politique amplifiée par la coopérative du Triangle d’Or avec laquelle elle a fusionné.

Une quinzaine de viticulteurs de la cave de Trèbes ont abandonné le tout herbicide et se sont lancés dans le désherbage mécanique. Un diagnostic fait sur chacune de leur exploitation a déterminé les parcelles plus propices à cette désintoxication chimique. Cette révolution culturale a été voulue par le conseil d’administration de la coopérative et par son président Marc Dezarnaud. Elle s’est appuyée sur une démarche pédagogique conduite avec le soutien actif de techniciens de la chambre d’agriculture et l’aide financière de l’agence de l’eau qui subventionne à hauteur de 60 % l’acquisition de matériel. "Les viticulteurs qui ont commencé sont les meilleurs ambassadeurs de ce changement, soutient Marc Dezarnaud. Certains qui s’étaient engagé sur 10 % de leurs parcelles comptent l’étendre à toutes leurs vignes". 

Aujourd’hui, ce mouvement fait boule de neige. La coopérative du Triangle d’Or qui a fusionné avec celle de Trèbes en 2016 a endossé ces mesures agro-environnementales qui participent de l’amélioration de l’image de marque des produits de la cave. Elles ont même été intégrées dans le règlement intérieur de la nouvelle coopérative. Le désherbage intégral des talus et fossés est désormais interdit. Pour convaincre le plus grand nombre de cette "nouvelle façon de travailler", des journées de formation, de démonstration ont été organisées. La première a réuni plus d’une centaine de viticulteurs. "On veut bien changer de pratiques à condition que le paysan puisse vivre de son métier", admet son président Olivier Cabirol.

Cette prise de conscience va même au-delà. Une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) a été créée entre trois structures, dont la coopérative du Triangle d’Or, autour de Carcassonne pour aménager des aires communes de lavage de pulvérisateurs et de machines à vendanger. La nouvelle coopérative entend aussi lancer une gamme bio de vins. "Ici, on maitrise tout de A à Z. Si on ne s’était pas engagé dans cette politique agro-environnementale, on nous l’aurait imposée plus tard, dans la douleur, souligne Marc Dezarnaud, aujourd’hui vice-président de la coopérative du Triangle d’Or. C’est bien mieux qu’une telle démarche émane de la cave".

 

Lire aussi...

> MARDI 27 NOVEMBRE 2018
Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes… nous sommes tous concernés ! Et nous pouvons agir.
> JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018
L’édition 2018 du « Guide méthodologique des émissions de gaz à effet de serre des services de l’eau et de l’assainissement » est disponible.