Version imprimable Lien

La ressource ne vise pas qu’à fournir de l’eau potable : elle est aussi un patrimoine à gérer au mieux pour l’avenir. Dans cet esprit, un poste novateur vient d’être créé à Besançon : chargé de mission "gestion patrimoniale de ressources en eau potable". Porté par l’Association de collectivités pour la maîtrise des déchets et de l’environnement (Ascomade), et co-financé par la Ville et l’agence de l’eau, ce CDI a été confié à une hydrogéologue, Marlène Devillez. "Ma mission porte d’abord sur le captage de Novillars, une ressource profonde qu’il s’agit de mieux connaitre". Le 1er juin, un comité d’experts scientifiques s’est réuni pour la première fois. Son but : d’ici fin 2018, définir les investigations pour comprendre d’où vient l’eau captée afin de mieux la préserver. La chargée de mission anime aussi le comité de suivi de la source d’Arcier, un captage prioritaire au titre du SDAGE.