Version imprimable Lien
Les lauréats du SJWP 2017 - Crédit Ambassade de Suède en France
> mercredi 24 mai 2017

Sélection française du Stockholm Junior Water Prize : Lauréats 2017

Le Stockholm Junior Water Prize (SJWP) est un prix scientifique international destiné aux jeunes de 15 à 20 ans, qui porte sur les enjeux de la protection, de l’utilisation et du partage de l’eau. Des jeunes de 34 pays participent chaque année à ce concours prestigieux.

Les   candidats   réalisent    des   projets   scientifiques, techniques    ou    de    sensibilisation  innovants  et  concrets  et  les  décrivent  dans  un  dossier  écrit.  Le  Jury  français  évalue  les  projets  au  regard  de  leur  caractère  innovant  et  de  leur  pertinence  pour  répondre  aux  enjeux  sociétaux  et  environnementaux  actuels.   Il   attribue 3 prix   de  1 000   euros  et désigne l’équipe   qui   partira   représenter   la  France  lors  de  la  finale  internationale  à  Stockholm. 

Le  Stockholm  Junior  Water  Prize  est  remis  à  l’équipe  lauréate  pendant  la  World  Water Week   par Son   Altesse   Royale   la   Princesse   Victoria de   Suède,   lors   d’une   grande   soirée  de  gala.  Il  est  doté  de  15 000   dollars .   

Les   finalistes   français,   pris   en   charge    par    le    SIWI  dès   leur  arrivée   à    Stockholm,   rejoignent    les   autres   équipes    de    candidats    avec  lesquels   ils   partagent    cinq    jours   intenses  :  visites  de  sites,  conférences,  rencontres  de  spécialistes  de  l’eau  etc. 

L’association Teragir

Depuis    plus   de    30   ans   Teragir    accompagne    et    inspire    des   milliers   de    collectivités    locales,   établissements    scolaires,    jeunes,   entreprises     de     l’hébergement     ou     de     la   restauration,  dans  leurs  projets  de  développement  durable. 

L’association   déclenche   chaque   année   la   participation    de   millions   de   Français   à   des   actions   qui    ont    un   impact     positif    sur    l’eau,   les   déchets,    le    climat,   la   biodiversité,   l’énergie,  la  santé,    l’alimentation,  la  qualité  de  l’air,  la  mobilité,  le  gaspillage  alimentaire…   

Chaque   jour   Teragir   montre   que   la   préservation   des   ressources   environnementales   est   aussi   source   d’économies   et   de   bien   être   social,   grâce   à   ses   programmes   et   labels :   Pavillon   Bleu,   Eco-­‐Ecole,   La   Clef   Verte,   la   Journée   internationale   des   forêts,   Jeunes   Reporters  pour  l’Environnement  et  le  Stockholm  Junior  Water  Prize. 

Teragir   est   membre-fondateur   de   la   Foundation    for   Environmental  Education   (FEE)   présente  dans  75  pays  à  travers  le  monde.  

Les lauréats de la Sélection française du Stockholm Junior Water Prize 2017

Finalistes du concours international

Lauréat national de la Sélection française du SJWP 2017

Le Météogyre : optimiser l’arrosage des cultures hors-sol

Lycée René Descartes, Saint-Genis-Laval (Grand Lyon)
Le but de ce système est d’optimiser la croissance des cultures avec une utilisation
raisonnée de l’eau, grâce à :

  • un système automatisé pour gérer l’apport hydrique et s’adapter aux conditions météorologiques (soleil, vent, pluie) ;
  • l’association des cultures de légumineuses aux céréales et l’apport en bactéries Rhizobium.

Le prototype consiste en un panneau rotatif, incliné à 45°, qui s’oriente en fonction du
soleil et du vent grâce aux données recueillies par des capteurs météorologiques.
L’approvisionnement en eau pluviale des plantes positionnées sur le panneau sera
optimisé grâce à un réservoir associé à un capteur d’humidité qui commandera l’action
de la pompe.
Ce projet associe la culture des légumineuses aux céréales (pouvant se substituer à une
alimentation carnée), afin de limiter les cultures fourragères très consommatrices d’eau.
Des bactéries Rhizobium seront associées aux cultures afin d’optimiser la fixation de
l’azote par les légumineuses et d’enrichir le sol l’année suivante pour éviter l’apport
d’engrais néfaste pour les nappes phréatiques.

Lauréat national de la Sélection française du SJWP 2017

Purifier l’eau grâce à l’énergie solaire

Lycée polyvalent Charlie Chaplin, Décines-Charpieu (Grand Lyon)
Les élèves ont pour projet de proposer un système de purification d’eau pour répondre
au problème du manque d’accès à l’eau dans certains pays (dû à des catastrophes
naturelles, des conflits ou un climat aride).
Leur système est composé d’une parabole sur laquelle ont été installés des miroirs,
d’une bombonne qui se situe au point focal, d’un échangeur thermique permettant de
récupérer l’énergie de condensation de l’eau purifiée et d’une automatisation du
système d’alimentation en eau.

Lauréat national de la Sélection française du SJWP 2017

Un potager en zone sèche : Combiner méthodes traditionnelles et technologie


Lycée International de Valbonne, Valbonne Sophia Antipolis (Alpes Maritimes)
Dans le cadre de leur projet, les élèves du Centre International de Valbonne mettent au
point des solutions pour pallier le manque d’eau dans le jardin biologique de leur lycée.
En effet, les expérimentations menées ont permis de développer des solutions variées
pour continuer à cultiver même avec une saison sèche de plus en plus marquée sur la
Côte d’Azur. Diverses approches ont été envisagées qui présentent des solutions dont
chacun peut s’emparer pour une mise en oeuvre dans des potagers individuels. C’est
une façon d’anticiper un inévitable manque d’eau pour les potagers individuels (jardin
d’anticipation), par :

  • des semences sobres et la sélection biologique,
  • la permaculture et l’agroécologie,
  • un dispositif de mesure de l’humidité du sol.

Lire aussi...

> VENDREDI 22 MARS 2019
Cette année l’ONU a choisi le thème «Ne laisser personne de côté».
> MERCREDI 20 FÉVRIER 2019
A cette occasion, ils ont fixé les prochaines échéances de la seconde séquence.