Version imprimable Lien
Murviels-Les-Bézirs - Crédit Régis Domergue
> lundi 06 février 2017

Pollutions diffuses : l’agence de l’eau veut plus d’efficacité pour reconquérir la qualité de l’eau des captages prioritaires

Lancée en 2009 avec le Grenelle de l’environnement, la politique de protection des captages prioritaires d’eau potable pollués par les nitrates et les pesticides a été reprise dans le SDAGE 2010-2015 ainsi que dans le programme d’intervention de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse autour d’une liste initiale de 210 captages prioritaires. Tout était alors à faire pour enclencher une dynamique : mise en place d’une animation sur le terrain, lancement des premières études, le tout dans l’objectif d’impulser au plus tôt le lancement des premières actions.

Depuis 2015, force est de constater que la démarche est bien comprise, et la dynamique largement enclenchée dans les territoires, comme en témoignent les chiffres d’avancement (77 % des aires d’alimentation de captage délimitées à ce jour, et 61 % des plans d’actions engagés à l’échelle des 269 captages prioritaires désignés par le SDAGE 2016-2021).

Forte de ce constat, l’agence de l’eau a souhaité s’atteler en 2015 à la question de la pérennité des actions de reconquête de la qualité de l’eau. Elle a ainsi publié un guide dédié début 2016 mettant notamment en avant l’importance pour les collectivités d’être au cœur du dispositif de restauration de la qualité de l’eau des captages, pour en faire une démarche globale de territoire.

Plus récemment, le 15 décembre 2016 dernier, l’agence de l’eau a organisé une journée spécialement consacrée aux animateurs « captages prioritaires » du bassin. L’occasion de rappeler l’enjeu central de reconquête de la qualité de l’eau.  Mais aussi de mobiliser et fédérer ces animateurs de terrain, et engager une réflexion sur l’évolution de la démarche et de leur métier pour s’adapter aux importantes évolutions territoriales en cours.

Journée animateurs "captages prioritaires", décembre 2016

La rencontre, articulée autour d’interventions en salle et d’ateliers participatifs, a permis aux 57 participants présents d’échanger sur les questions de l’efficacité des programmes d’actions et la pérennité de la restauration, d’évoquer le thème de la stratégie foncière, ou encore d’aborder l’impact sur la démarche de la réorganisation territoriale en cours au sein des collectivités. Première du genre, cette journée d’échanges a fait l’unanimité et sa reconduction est d’ores et déjà actée. Rendez-vous est donc pris.

Lire aussi...

> VENDREDI 05 OCTOBRE 2018
Une journée de restitution de travaux scientifiques
> JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018
L’édition 2018 du « Guide méthodologique des émissions de gaz à effet de serre des services de l’eau et de l’assainissement » est disponible.