Version imprimable Lien
gemapi
> jeudi 01 décembre 2016

66 projets pour renaturer les rivières et lutter contre les inondations

En octobre 2015, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a lancé l’appel à projets GEMAPI visant à promouvoir les projets ambitieux et novateurs de renaturation des rivières et de lutte contre les inondations. Destiné en priorité aux structures de gestion de bassin versant et aux groupements de communes, 88 candidatures ont été réceptionnées.

Clôturé en juin 2016, 66 dossiers ont été retenus pour un montant d’aide de 30 M€. Sont principalement financés des travaux et/ou acquisitions foncières et des études préalables aux travaux, ce qui témoigne de la maturité des réflexions sur cette double thématique. Des études globales seront également financées afin d’améliorer la connaissance des problématiques à traiter à l’échelle cohérente du bassin versant.

Le plus grand nombre de projets a été présenté en régions Auvergne-Rhône-Alpes et PACA, et concernent principalement les territoires urbains et périurbains.
Les actions retenues sont majoritairement orientées autour de deux axes principaux : laisser plus d’espace à la rivière (décloisonnement, recul ou l’arasement de digue, accroissement des zones d’expansion des crues…) et ralentir les écoulements (restaurer le caractère naturel du lit, laisser circuler les sédiments…).

Par exemple, le projet de restauration de l’Huveaune à Auriol (Bouches-du-Rhône) porté par le Syndicat Intercommunal du bassin versant de l'Huveaune, concerne un lotissement situé en zone d’aléa fort à modérée vis-à-vis du risque d’inondation. Il permet une reconnexion des lits mineur et majeur en remobilisant les zones naturelles d’expansion des crues, et une renaturation du cours d’eau. Conjointement, il intègre la gestion des eaux pluviales et l’amélioration du cadre de vie.

Le projet de restauration du Gier à Saint-Chamond (Loire) porté par Saint-Etienne Métropole permet de restaurer un caractère plus naturel à la rivière tout en laissant passer une crue centennale. Pour cela les travaux visent à découvrir le Gier aujourd’hui enterré dans une galerie souterraine de seulement 8m de large. L’objectif est de recréer un lit d’étiage sinueux plus naturel au sein d’un lit moyen de 40m de large.

> Voir les projets financés en Bourgogne-Franche-Comté

> Voir les projets financés en Auvergne-Rhône-Alpes

> Voir les projets financés en PACA - Corse

> Voir les projets financés en Occitanie

Ces 66 projets illustrent concrètement le contour de la nouvelle compétence GEMAPI aux intercommunalités à partir du 1er janvier 2018.

Mots-clés :