Version imprimable Lien
La Lône du Breuil - VNF-Damien Lachas
> vendredi 21 octobre 2016

La lône du Breuil sur la Saône est restaurée !

Après deux ans de travaux, la restauration de la lône du Breuil à Gergy (71) ainsi que le nouveau poste de stationnement des bateaux de commerce sur la Saône, ont été inaugurés le 19 octobre par le maître d'ouvrage Voies navigables de France.

Zone humide localisée à proximité de la Saône, la lône du Breuil  est dentifiée comme un site refuge pour les oiseaux, un lieu de reproduction pour les brochets et les amphibiens. Les travaux de restauration et de mise en valeur ont eu pour objectifs de :

  •  Renforcer la connexion hydraulique Saône/lône pour favoriser les fraies du brochet ;
  • Redynamiser les milieux pour augmenter la qualité des peuplements recensés ;
  • Sensibiliser et informer les usagers et leur permettre d’observer le site depuis un belvédère.

Les travaux d’une durée de deux ans ont été réalisés par VNF, en associant la commune de Gergy, le Grand Chalon, les fédérations de pêche, l’Établissement Public Territorial de Bassin Saône-Doubs (EPTB), l’ONEMA, et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.
Le budget global des travaux de 350 000 € a été cofinancé à hauteur de 166 000 € par l’agence de l’eau, 100 000 € par l’Union européenne (FEDER) et 84 000 € par VNF.

Développer le trafic fluvial sur la Saône avec un nouveau poste de stationnement

La Saône est le lieu d'échange toujours croissant de plusieurs millions de tonnes de marchandises (conteneurs, minéraux bruts, matériaux de construction, produits agricoles, produits pétroliers…). Cette rivière à grand gabarit est connectée avec le Rhône, dont les portes d’entrée sont les ports maritimes de Fos et Sète. Le développement du trafic fluvial sur le bassin Rhône-Saône entraîne une augmentation du besoin de stationnement pour les bateaux de commerce, avec la nécessité de créer de nouveaux appontements.

Pour répondre à ces besoins et accompagner le développement du fret sur cet axe, VNF a créé un nouveau poste de stationnement pour les bateaux de commerce.
Cet appontement est dimensionné pour accueillir aussi bien des automoteurs à partir de 38,50 m que des convois poussés de 180 m.
Le poste d’attente pour les bateaux de commerce, d’un coût total d’un million d’euros, a été réalisé grâce aux plans de relance gouvernementaux 2015-2016 et avec le soutien de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Il comporte 6 ducs d’Albe, une passerelle et des escaliers d’embarquement ainsi qu’une rampe de débarquement pour les véhicules légers.

Lire aussi...