Version imprimable Lien
6-10 contrat Antibes
> lundi 10 octobre 2016

Antibes et Biot s’engagent pour réduire la pollution des eaux par temps de pluie

Le 6 octobre à Antibes, Jean Leonetti, député maire d’Antibes, Guilaine Debras, maire de Biot, Hervé Demai, représentant le Préfet et Gaëlle Berthaud, déléguée régionale de l’agence de l’eau ont signé un contrat pour la réduction des pollutions du système d’assainissement d’Antibes et Biot.

Le système d’assainissement d’Antibes et Biot est identifié sur le bassin Rhône-Méditerranée comme prioritaire pour ses dysfonctionnements par temps de pluie. Lors des épisodes pluvieux, les conséquences sont des rejets directs dans les cours d’eau mais également aux abords des plages.

L’objectif du contrat est d’éviter les déversements des eaux polluées dans les cours d’eau et protéger les zones de baignade.

Il prévoit des travaux pour lutter contre l’infiltration des eaux de pluie dans les réseaux d’assainissement et la création d’une filière de traitement sur la station d’épuration d’Antibes pour gérer les volumes supplémentaires par temps de pluie.

En complément, les deux communes d’Antibes et Biot s’engagent aussi sur des actions en faveur de la gestion durable du service : audit énergétique de la station d’épuration, optimisation de la gestion des boues, amélioration de la cartographie des réseaux.

Au total c’est un programme de 33 millions d’euros de travaux qui démarre pour 3 ans avec un soutien de l’agence de l’eau à hauteur de 9 millions d’euros.

Lire aussi...

> VENDREDI 06 MARS 2020
L’ambition de la démarche : accompagner, développer et massifier les collectifs d’agriculteurs en transition agro-écologique.
> LUNDI 24 FÉVRIER 2020
Objectif : limiter les déversements dans la Leysse et le lac du Bourget en temps de pluie, et ainsi de protéger les milieux naturels.
> LUNDI 24 FÉVRIER 2020
D’une capacité de 12 000 m3, elle permet l’irrigation de 7 hectares cultivés.