Version imprimable Lien
Couv-Rappact-2015-reduit
> mardi 28 juin 2016

L'agence de l'eau publie son rapport d'activité

Pour la 3ème année consécutive, la chasse au gaspillage d’eau bat des records. Sous l’effet de l’appel à projets de l’agence, les collectivités ont investi en 2015 plus qu’habituellement pour réparer les réseaux d’eau fuyards. Plus que jamais aussi, elles ont engagé des travaux pour redonner aux rivières un fonctionnement naturel.

Deux fois plus de kilomètres de berges ont été restaurés, comparé à 2014, et les obstacles barrant les cours de l’eau tombent pour laisser circuler poissons et sédiments.

Le nouveau modèle de la gestion des rivières alliant la restauration du bon fonctionnement écologique et la prévention des inondations (Gemapi) fait sens. L’agence accompagne fortement les collectivités. En 2015, elle a augmenté son taux d’aide à 80 % pour les travaux de restauration des rivières et de continuité écologique et a lancé un appel à projets Gemapi.

2015 voit aussi la reprise des opérations de réduction des pollutions agricoles grâce à la stabilisation du nouveau dispositif d’attribution des aides, avec une tendance croissante pour les conversions au bio.

En revanche, les opérations dans le domaine de l’assainissement marquent le pas. Pour redonner du souffle à cette politique, l’agence inscrit en 2015 la désimperméabilisation des sols dans ses aides classiques. C’est une solution d’avenir pour gérer les eaux pluviales et aider à la recharge des nappes ; elle fait aussi à ce titre partie des mesures phares d’adaptation au changement climatique.

Côté industriel, les investissements sur des projets d’envergure pour réduire les rejets de toxiques montrent un ralentissement ; la dynamique des opérations collectives en revanche ne faiblit pas.

2015 est également une année marquée par un niveau élevé de contrôle fiscal et une recherche de nouveaux redevables.

>Téléchargez le rapport d'activité 2015

> Téléchargez l'actualité 2015 des bassins Rhône Méditerranée et Corse

Lire aussi...

> LUNDI 17 FÉVRIER 2020
Les espèces d'amphibiens sont concernées.
> LUNDI 20 JANVIER 2020
Une information complète sur les catégories d’espaces à enjeu de biodiversité en relation avec les masses d’eau.
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.